RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La proportion de Belges menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale augmente légèrement

28 mars 2022 à 09:45Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

La part des Belges menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale a légèrement augmenté en 2021 par rapport à 2020, ressort-il des données publiées lundi par l'office statistique Statbel.

L'enquête européenne sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC) montre que l'année dernière, 13,1% de la population belge était considérée comme un groupe à risque de pauvreté monétaire. Il s'agit des personnes vivant dans un ménage dont le revenu total disponible est inférieur au seuil de pauvreté, qui s'élève à 1287 euros par mois pour une personne isolée. Par ailleurs, ajoute Statbel, 11,9% de la population vivait dans un ménage à faible intensité de travail. En 2021, 6,3% des Belges souffraient de privation matérielle et sociale sévère.

Les personnes confrontées à au moins une des trois situations visées ci-dessus sont considérées comme à risque de pauvreté ou d'exclusion sociale. Pour l'ensemble de la Belgique, 19,3% de la population (2.199.000 Belges) étaient menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2021, soit une très légère augmentation par rapport à 2020, où ce chiffre était de 18,9% (2.152.000 Belges).

Après des pics en 2012 (21,6%) et 2014 (21,2%), la part a diminué légèrement mais régulièrement jusqu'en 2020. En 2019, à 19,5%, la part est passée sous la barre des 20% pour la première fois depuis le début des EU-SILC en 2003.

Différences entre régions

Il existe de grandes différences entre les régions. C'est à Bruxelles que le risque de pauvreté et d'exclusion sociale est le plus élevé, avec 34,9% en 2021 (33,3% en 2020), suivie par la Wallonie avec 25,4% (24,6% en 2020) et la Flandre avec 13,1% (13% en 2020).

Au niveau provincial, le risque de pauvreté ou d'exclusion sociale est le plus élevé dans le Hainaut (29,2%) et le plus faible en Flandre occidentale (10,2%).

Sur le même sujet

Crise sanitaire, énergétique et alimentaire : "Il faut sortir de cette idée que la précarité est une marginalité"

Belgique

L'inflation atteint un niveau record et la précarité menace les ménages

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous