La Grande Forme

La propreté chez l'enfant : quand et comment l’aborder ?

La propreté chez l’enfant

© Getty Images

L’apprentissage de la propreté demande de la patience, de la persévérance et une dose de bonne humeur. En général, un enfant devient propre de lui-même entre ses deux et quatre ans. Il n’est pas possible "d’enseigner" à un enfant à être propre. Plus d’explications avec le Dr Barbara, pédiatre référente dans l’émission "La Grande Forme."

Le rôle des parents est de le soutenir et de l’accompagner tout au long de l’apprentissage de la propreté. Il faut que l’enfant soit prêt physiologiquement et surtout, psychologiquement prêt à être propre. Cet apprentissage dépend donc beaucoup de l’enfant et de comment les parents vont l’entourer. Il est donc très important de lui faire confiance.

Quelques étapes clefs à respecter en tant que parents :

Une règle d’or à respecter en tant que parent : ne le forcez pas. Tant que votre enfant n’est pas prêt, il est inutile de le forcer à devenir propre. Les enfants deviennent "propres" d’abord le jour. Puis, généralement, la propreté de nuit s’acquiert quelques mois plus tard. L’âge de la maîtrise de la propreté varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Avant l’âge de 7 ans, il est inutile de s’inquiéter : ce n’est pas pathologique !

Comment savoir si votre enfant est prêt ?

  • Il va lui-même vers son petit pot et s’assoit dessus tout seul.
  • Il se déshabille en partie sans votre aide.
  • Il reste au sec pendant plusieurs heures (couche propre).
  • Il vous dit quand sa couche est sale (ex. : il dit " pipi " ou " caca ").
  • Il se montre curieux à ce sujet. Par exemple : il veut vous voir aller aux toilettes, il place son doudou sur le petit pot, il aime les histoires qui parlent de propreté, etc.

Une fois que vous avez pu remarquer quelques-uns de ces signes, quelques conseils :

  • Familiarisez-le avec le pot
  • Déposez son pot près des toilettes et expliquez-lui à quoi il sert
  • Ensuite, invitez-le à s’asseoir dessus - même habillé - ou à y asseoir son doudou
  • Laissez-le vous regarder aller aux toilettes. Puis, encouragez-le à faire comme vous lorsqu’il a envie de faire pipi ou caca. Félicitez-le
  • Etablissez une routine
  • Amenez votre enfant à s’asseoir sur le petit pot à des heures régulières : au réveil, après les repas et les collations ainsi qu’avant les siestes, le bain et le coucher

Votre enfant commence à utiliser le pot souvent ?

  • Ne lui mettez plus de couches pendant la journée.
  • Rappelez-lui d’aller sur le petit pot ou WC.
  • S’il y a trop d’accidents recommencer à mettre une couche sans en faire un problème.
  • Supprimez la couche pendant le dodo.

S’il reste propre toute la journée et que sa couche reste sèche pendant plusieurs siestes, il est temps de la supprimer. Lorsque le moment sera venu, appliquez la même méthode pour la nuit. Si la couche est sèche sept nuits d’affilée, on arrête !

Si votre enfant refuse d’aller à la selle sur le petit pot

Si votre tout-petit ne veut pas faire caca sur le pot, laissez-le faire ses selles dans une couche. Sinon, il risque de se retenir et d’être constipé. La constipation peut causer des douleurs au moment d’aller à la selle. Si votre enfant à mal, il lui faudra encore plus de temps pour devenir propre.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

"Le tennis-elbow" : cette douleur du coude qu’on n’attrape pas qu’au tennis !

La Grande Forme

Que penser du "sea moss" le super aliment que prône Kim Kardashian sur TikTok ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous