Agence Tourisme

"La quête de la Clé d’or" : un city game au Palais du Coudenberg

Un city game proposé au Palais du Coudenberg à Bruxelles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Palais du Coudenberg, à Bruxelles, reste l’un des plus beaux vestiges des résidences princières d’Europe. Un haut lieu de la diplomatie et un endroit de plaisance. Ses origines remontent au 12e siècle. Au 18e siècle, le château est ravagé par un incendie. Aujourd’hui, des visites des souterrains et des caves sont organisées. Le Palais de Coudenberg est devenu un site archéologique majeur de la capitale.

Pour découvrir et visiter le quartier royal, le Palais du Coudenberg propose depuis cet été un city game. À l’aide de son smartphone, on apprend tout en s’amusant. Le jeu plonge le visiteur en 1615. Alors que la capitale belge prépare les célébrations de l’Ommegang, un jeune architecte, nommé Joris, se présente à la cour de Bruxelles. Il veut rencontrer et offrir ses services aux archiducs. Tout au long de la partie, les visiteurs doivent aider Joris à prouver ses compétences et à obtenir la Clé d’or qui ouvre les portes du Palais de Coudenberg. Le jeu peut être combiné avec la visite du château ou se jouer indépendamment. Il faut se présenter à l’accueil pour recevoir les données de téléchargement.

Le palais du Coudenberg forme aujourd’hui un site d’archéologique majeur à Bruxelles.
Le palais du Coudenberg forme aujourd’hui un site d’archéologique majeur à Bruxelles. Palais de Coudenberg

Un site archéologique majeur de la capitale

Les ruines du Palais de Coudenberg ont disparu pendant de nombreuses années dans les sous-sols. Aujourd’hui, l’édifice fait souvent l’objet de fouilles et forme un site archéologique constitué d’un réseau de salles et de passages souterrains. Un jeu de piste y est d’ailleurs proposé aux visiteurs., de quoi titiller leur imaginaire. Dans le musée, les découvertes archéologiques et les vestiges des principaux bâtiments sont présentés.

Le Palais de Coudenberg a été la résidence des ducs de Bourgogne. Il a également vu l’avènement et l’abdication de l’empereur Charles Quint. En 1731, il est pris d’assaut par les flammes et la fumée. Des bougies et des braséros n’auraient pas été éteints. La moitié du bâtiment disparaît. Le palais est déserté et laissé à l’abandon.

Comptez 10€ pour l’accès et c’est gratuit pour les moins de 18 ans. Le site est ouvert du mardi au vendredi, de 9h30 à 17h. La visite dure environ 1h30.

On aurait tort de croire que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. De 8.30 à 9.00, Walid et son équipe reviennent pour une troisième saison et vous font découvrir un lieu bien de chez nous. Avec le polaroïd décalé d’Olivier Fraipont, l’intervention d’un passionné de la région et un reportage des Ambassadeurs, vous plongerez au cœur de cet endroit. Sans oublier toutes les infos pratico-pratiques pour faire le plein d’idées, d’activités et de séjours en Wallonie.

Avec le soutien de Visit Wallonia.

Articles recommandés pour vous