RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Matière grise

La réalité virtuelle pour remplacer l’anesthésie ?

Des casques de VR utilisés en médecine !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 mars 2022 à 11:00 - mise à jour 15 mars 2022 à 13:19Temps de lecture4 min
Par Elisabeth Mol

Quand on parle de réalité virtuelle, on pense le plus souvent aux jeux vidéo. Mais il n’y a aucune raison de croire que ces avancées majeures ne puissent pas se retrouver aussi dans des environnements qui touchent à la santé. Et de fait, ce genre de technologie est de plus en plus souvent utilisé en médecine, dans des domaines très différents…

Lutter contre les phobies…

Loin de se cantonner à un rôle ludique, la réalité virtuelle fait progressivement son chemin dans le domaine de la santé. Elle peut par exemple servir à lutter contre ses phobies, comme la peur des araignées ou encore le vertige. Comment ? En fait, la réalité virtuelle permet de vous confronter à votre peur, mais de façon progressive et hiérarchisée, pour apprendre à l’apprivoiser par étapes.

…Éviter les effets secondaires d’une anesthésie générale…

Et cette application médicale de la réalité virtuelle va même beaucoup plus loin. On peut carrément t la retrouver au cœur même d’une salle de chirurgie. En effet, dans certains hôpitaux belges, on utilise la réalité virtuelle pour remplacer l’anesthésie générale.

C’était notamment le cas d’un patient opéré pour un problème de cœur, à qui l’on devait placer un pacemaker. Une intervention qui, en principe, se fait sous anesthésie générale. Mais pour ce patient, la combinaison entre une anesthésie simplement locale et une séance d’hypnose sous casque de réalité virtuelle pendant toute la durée de l’opération a suffi. Grâce au casque, le patient plonge dans un autre monde, l’océan par exemple, ce qui lui permet de se déconnecter de ce qui l’entoure et ainsi modifier sa perception de la douleur

Plongée dans la réalité virtuelle pour éviter une anesthésie générale
Plongée dans la réalité virtuelle pour éviter une anesthésie générale Matière Grise, tous droits réservés

Les intérêts d’un tel procédé sont nombreux. Sans endormissement et produits de sédation dans le sang, le patient n’a pas besoin de phase de réveil : il sort de l’opération frais et dispos, sans risque de trouble de la mémoire à cause des sédatifs, et son souvenir de l’expérience est celui d’un voyage sous-marin au lieu d’une opération. C’est aussi beaucoup plus sécurisant pour l’anesthésiste, qui ne doit pas surveiller en permanence la tension et l’oxygénation du patient.

…Et retrouver sa voix

La réalité virtuelle peut aussi être utilisée dans un domaine encore totalement différent : celui de la logopédie. C’est l’histoire de cette enseignante qui perdait sa voix à chaque rentrée des classes. Pensant à une simple fatigue, elle s’est rendu compte après un suivi chez un ORL qu’il s’agissait en fait de nodules au niveau de ses cordes vocales.

Pour l’aider à moins fatiguer sa voix, une logopède lui a proposé de faire la classe devant des élèves…virtuels. Dans le casque et les écouteurs, la maîtresse pouvait régler le volume de bruit de la cour de récréation, celui du couloir, de l’agitation des enfants, etc. Elle s’est ainsi rendu compte qu’elle avait tendance à élever la voix pour couvrir le brouhaha, un réflexe à l’origine de ses problèmes vocaux.

Pour mieux se faire écouter tout en préservant sa voix, elle a appris qu’il valait mieux faire exactement le contraire, à savoir parler beaucoup moins fort. Cela créait un effet de surprise chez les élèves virtuels, qui à leur tour faisaient moins de bruit. A partir de cette expérience, elle a pu ensuite appliquer ce qu’elle avait appris avec ses élèves réels et de cette manière protéger sa voix.   

On le constate dans des domaines très variés de la santé : la réalité virtuelle peut apporter des bénéfices qui sont, eux, bien réels !

Un patient opéré du cœur expérimente l'hypnose avec un casque de réalité virtuelle
Un patient opéré du cœur expérimente l'hypnose avec un casque de réalité virtuelle Matière Grise, tous droits réservés

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Articles recommandés pour vous