Belgique

La réforme de la fiscalité automobile wallonne sera affinée au fil des étapes, promet Henry

Philippe Henry.
29 juin 2022 à 14:49Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

La réforme de la fiscalité automobile wallonne, qui a déjà fait couler beaucoup d'encre depuis son annonce en début de semaine, "sera affinée au fil des étapes" qui attendent encore le projet, a assuré le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Ecolo), mercredi, en séance plénière du parlement wallon.

"Le gouvernement s'est accordé sur les grands principes de cette réforme et sur des modalités assez précises. Nous allons désormais avoir une phase assez large de consultation avant une mise en oeuvre progressive, qui devrait aboutir en 2026, pour que chacun puisse s'adapter et que personne ne soit pris au piège", a expliqué le ministre alors que le chef de groupe des Engagés, François Desquesnes, lui demandait ironiquement si le texte faisait bien l'objet d'un accord au sein de l'exécutif "ou s'il s'agissait d'une proposition de Philippe Henry".

"Si des aberrations sont constatées, elles seront corrigées. Mais ce qui compte aujourd'hui, ce ne sont pas les montants à l'euro près; c'est comprendre la réforme et les principes mis en oeuvre. Les différentes étapes qui attendent le texte vont permettre que tout soit affiné et que les calculs budgétaires soient effectués", a encore affirmé Philippe Henry. 

"Avec ce texte qui vise à réorienter l'usage automobile, nous sommes dans la traduction d'un engagement", a-t-il enfin rappelé.

Sur le même sujet

Le système fiscal belge "injuste" : la révision des taux d’imposition progressifs "sur la table"

Economie

Les immatriculations de véhicules neufs en baisse en juillet

Economie

Articles recommandés pour vous