Regions Liège

La région flamande va élargir un tronçon fouronnais de la Berwinne pour éviter d’inonder le village de Mouland

En bleu, la rivière ; en vers le futur tracé de son lit majeur

© Vlanderen Milieu Maatchapij

20 févr. 2022 à 14:00Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

Ce lundi, d’importants travaux d’aménagement du territoire commencent, à Mouland, l’un des six villages fouronnais. L’administration flamande de l’environnement va élargir la Berwinne, afin de prévenir de futurs débordements. Ce n’est pas la conséquence des crues de l’été dernier, mais les habitants ont été inondés quatre fois en deux ans.

Le plan est ambitieux : il ne s’agit pas seulement d’un curage ; les sédiments qui se sont accumulés au fil des ans vont être enlevés. Des seuils et des bosses vont être éliminés mais surtout, le "lit majeur" va être porté à cinq mètres de large sur plusieurs tronçons, avec des nouvelles berges parfois en rive gauche parfois en rive droite : des talus à faible pente.

Une passerelle à changer....

Un pont, devenu trop étroit, va être remplacé. Le chantier doit commencer par des abattages d’arbres, mais il est prévu de replanter ensuite, et de créer une sorte de théâtre, d’esplanade, avec nouvelle voirie et nouveau sentier.

Comme souvent dans les dossiers fouronnais, les querelles communautaires ne sont pas absentes. C’est une firme hollandaise qui a décroché le contrat. Peut-être parce que les sociétés francophones ne se portent plus candidates dans la localité, parce qu’elles pensent qu’elles n’ont guère de chances d’être retenues. Mais ce type d’intervention sur la Berwinne a le mérite d’exister, et préfigure peut-être ce qui pourrait être entrepris, en amont, sur la portion wallonne du cours d’eau, ou en d’autres endroits où il conviendrait de tirer les leçons des débordements de juillet.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous