Monde Europe

La route migratoire tue encore et toujours : en Grèce, 7 migrants morts et 8 blessés lors d’une fuite d’un contrôle policier

Le fleuve Evros qui marque la frontière entre la Grèce et la Turquie est un passage habituel des migrants et réfugiés venant de l’Asie ou de Moyen-Orient à destination de l’Europe.

© AFP or licensors

Sept migrants ont été tués et huit ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi quand leur véhicule tentant d’échapper à un contrôle policier dans une autoroute au nord de la Grèce, s’est renversé, a-t-on appris de source policière.

Selon les premières informations, six hommes et une femme ont été tués dont la nationalité n’a pas été pour l’instant révélée.

Les huit blessés sont tous des hommes, ressortissants de Pakistan, d’Afghanistan et Bangladesh, selon la même source.

Le conducteur du véhicule où les migrants étaient entassés, a tenté d’échapper à un contrôle policier. Après une course-poursuite, le véhicule a heurté les barrières de l’autoroute et s’est renversé, selon les premières informations.

Contrôles renforcés

L’accident s’est produit peu sur l’autoroute reliant Thessalonique, deuxième ville grecque dans le Nord, à la frontière nord-est greco-turque.

Le fleuve Evros qui marque la frontière entre la Grèce et la Turquie est un passage habituel des migrants et réfugiés venant de l’Asie ou de Moyen-Orient à destination de l’Europe.

Le gouvernement conservateur grec a renforcé les patrouilles et les contrôles aux frontières terrestres et maritimes du pays, proche de la Turquie, et suit une politique migratoire stricte en matière de contrôle.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous