Monde

La Russie demande le soutien de l'ONU après l'accord sur les exportations de céréales

© AFP or licensors

25 juil. 2022 à 15:28Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alice Dulczewski

La Russie a demandé lundi le soutien de l'ONU dans sa lutte contre les sanctions occidentales, après la conclusion d'un accord visant à mettre fin au blocus des exportations de céréales ukrainiennes.

"L'ONU doit remplir sa part de l'accord, concernant les restrictions dirigées contre les fournitures russes de céréales et d'engrais", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, selon l'agence Interfax.

L'ONU n'a pas confirmé l'évocation par la Russie d'un accord parallèle pour les aliments et les engrais russes, se contentant de dire vendredi "que les mesures imposées à la Fédération de Russie ne s'appliquent pas à ces produits". 

La Russie fait l'objet d'une condamnation à l'échelle internationale après avoir déclenché un tir de missiles, samedi, contre la ville portuaire d'Odessa, au lendemain de l'accord intervenu sur l'exportation des céréales ukrainiennes.

Pour Dmitri Peskov, cela ne devrait pas affecter l'accord, car la frappe n'a fait que détruire des infrastructures militaires.

"C'est pourquoi de telles choses ne devraient avoir aucun impact sur le début du processus de chargement (des céréales)", a ajouté Dmitri Peskov.

Couloirs sécurisés

L'accord signé vendredi à Istanbul prévoit notamment l'instauration de couloirs sécurisés afin de permettre la circulation en mer Noire des navires marchands et l'exportation de 20 à 25 millions de tonnes de céréales grains bloquées en Ukraine.

L'exportation de blé, maïs et tournesol d'Ukraine se faisait à 90% par la mer et pour l'essentiel par Odessa, principal port ukrainien en mer Noire, qui concentrait 60% de l'activité portuaire du pays.

 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Céréales ukrainiennes : selon Ankara, "une haute probabilité" qu'un premier navire parte lundi du port d'Odessa

Guerre en Ukraine

Une moisson globalement bonne en Wallonie, mais des prévisions à la baisse au niveau européen

Agriculture

Articles recommandés pour vous