RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

La Russie refuse de comparaître devant la Cour internationale de justice : "Un très mauvais signal au droit international"

Blockade violated Qatar's rights: International court
07 mars 2022 à 10:15Temps de lecture1 min
Par V.d.T. (avec Belga)

La Russie a refusé de comparaître lundi lors de l'ouverture des audiences devant la Cour internationale de justice (CIJ) dans une procédure initiée par l'Ukraine, qui demande au plus haut tribunal de l'ONU d'ordonner à Moscou d'arrêter son invasion.

"La cour déplore la non comparution de la Fédération de Russie lors de cette procédure orale", a déclaré Joan Donoghue, juge présidente de la CIJ.

Alexander Shulgin, l'ambassadeur russe aux Pays-Bas, où siège la cour, a indiqué que le gouvernement russe n'entendait pas participer à la procédure orale, a-t-elle précisé.

"Le fait que les sièges que la Russie devait occuper sont vides en dit long", a affirmé Anton Korynevich, membre de la délégation ukrainienne devant la cour. "Ils ne sont pas ici devant cette cour, ils sont sur les champs de bataille, menant une guerre agressive contre mon pays", a-t-il ajouté. "C'est ainsi que la Russie règle ses différends", a-t-il poursuivi.

Cela n'augure rien de bon

Kiev a déposé il y a plus d'une semaine une requête devant la CIJ, qui siège à La Haye (Pays-Bas), quelques jours après le début de l'offensive russe en Ukraine. L'Ukraine demande au plus haut tribunal de l'ONU des mesures urgentes ordonnant à la Russie d'arrêter son invasion en Ukraine, avant de se prononcer sur le fond de l'affaire, ce qui pourrait prendre des années.

La CIJ a une "responsabilité d'agir", a soulevé Anton Korynevich. "La Russie doit être arrêtée, et la cour a un rôle à jouer pour arrêter cela", a-t-il déclaré.

Selon Frédéric Dopagne, professeur de droit international à l'UCLouvain, le refus de la Russie de comparaître à l'audience devant la Cour internationale de Justice ce lundi est "un très mauvais signal au droit international". Bien que la procédure continue sans la présence des représentants russes, "cela n'augure rien de bon par rapport au respect du droit international par la Russie à l'avenir", ajoute-t-il.

Au terme des deux jours d’audience, les juges vont entamer leur délibéré afin de trancher. Une décision est attendue à très court terme, au vu du contexte. 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : la Belgique interviendra dans l’affaire "Ukraine contre Russie" devant la Cour internationale de justice

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le déroulé des événements de ce lundi sept mars

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous