C'est vous qui le dites

La séparation du pays, vous vous y préparez déjà ?

© Tous droits réservés

C’est la déclaration du week-end qui fait du bruit. Le président de la N-VA, Bart De Wever a affirmé dimanche vouloir imposer l’autonomie de la Flandre "de manière extralégale". Bart De Wever estime que la Flandre n’aura pas forcément besoin de la loi pour se séparer de la Wallonie et que dans le passé, des grandes réformes ont déjà pu se faire de cette façon. Le président du premier parti flamand rajoute que tout le monde peut avoir une certitude : une fois que la Flandre aura obtenu son autonomie, on ne reviendra plus jamais en arrière pour former un pays uni avec la Wallonie. "Pourquoi feriez-vous quelque chose avec une partie du pays qui pense fondamentalement différemment et vote fondamentalement différemment", précise Bart De Wever qui vise clairement les élections 2024 pour le changement.

La séparation du pays, vous vous y préparez déjà ? C’est la question que l’on vous posait ce matin sur "C’est vous qui le dites".

© Getty Images

"Cela ne ferait qu’acter une réalité qui existe déjà"

Christelle, une auditrice de Avelgem, dans la province de Flandre-Occidentale, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "On vit déjà dans un pays séparé : la Belgique est divisée en 3 régions qui fonctionnent différemment. Cela fait 30 ans que j’habite en Flandre et je remarque que les lois sont différentes en Wallonie. Cela ne ferait qu’acter une réalité qui existe déjà. On dit que Bart De Wever veut dissoudre la Belgique, mais la Wallonie s’est dissoute elle-même avec tout ce qu’il se passe actuellement. La Flandre et la Wallonie n’ont jamais fonctionné de la même façon, ça ne ferait d’acter officiellement la situation. Pour moi, personnellement, cette séparation ne changerait pas grand-chose."

© Getty Images

"Ce serait dommage qu’un seul homme nous sépare"

Du côté de Seraing, Stéphane nous partage son avis : "Bart De Wever parle à son électorat et il sait qu’il doit faire des déclarations qui font du bruit. La Belgique est un tellement beau pays, ce serait dommage d’en arriver à une séparation. En Wallonie, les partis ne sont pas unis et ne vont pas dans le même sens, on ne se prépare pas à cela. C’est vrai que niveau électoral, nous sommes assez différents de la Flandre. Mais nous avons beaucoup de bonnes choses en commun et ce serait dommage qu’un seul homme nous sépare."

© Getty Images

"Nous serions tous perdants"

Le débat se conclut avec le commentaire de Manuel à Braine-l’Alleud : "Je suis prêt pour la scission de la Belgique depuis l’émission " Bye Bye Belgium ". La Belgique est passée par plusieurs crises : le Covid, les inondations et maintenant la crise énergétique. Mais je crains que ce soit difficile pour tout le monde si la Flandre décide de se séparer de la Wallonie. Nous serions tous perdants."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous