Icône représentant un article video.

Red Flames

La séquence "infiltrée" de Cécile de Gernier avec la kiné des Red Flames : les cycles hormonaux et les blessures des footballeuses (vidéo)

21 juil. 2022 à 09:56Temps de lecture13 min
Par Cécile de Gernier et Erik Libois (à Wigan)

Il y a les Flames sur le terrain. Celles sur le banc. Mais bien sûr aussi tout l’encadrement. 29 personnes, soit davantage… que pour les Diables Rouges eux-mêmes : c’est le total de membres du staff élargi (technique, médical et logistique) constitué par la Fédération pour encadrer au mieux nos joueuses vers la performance.

Cécile de Gernier, consultante RTBF et surtout ex-Red Flame (jusqu’en 2016), est notre infiltrée au sein du Team Belgique et nous emmène à la rencontre de deux membres du staff médical des Flames.

Fabienne Van de Steene est la kiné en chef des Flames, déjà là à l'époque où l'équipe nationale était encore appelée "les Diablesses rouges". Près de trois décennies passées aux côtés des joueuses belges. Elle est aussi consultante auprès de l’Université de Gand.

Cédric Lehance est le préparateur physique des Flames : ex-Diablotin lui-même des catégories U16 à U19 (génération Walter Baseggio, Carl Hoefkens et Jean-François Gillet), il fut aussi Physical Coach des Espoirs de Jean-François de Sart puis Johan Walem. Il est donc bien placé pour comparer les suivis garçons/filles.

Cécile de Gernier et Fabienne Van de Steene
Cécile de Gernier et Fabienne Van de Steene © Tous droits réservés

Des blessures différentes pour les femmes et les hommes

Dans l’entretien, Fabienne Van de Steene (en poste chez les Flames depuis… 29 ans et donc bien placée pour décrire le parcours mené depuis 1993) évoque l’importance du suivi individualisé, d’une bonne communication avec les clubs et surtout les blessures spécifiques de la footballeuse. Les lésions du genou (ligaments croisés antérieurs) pullulent chez les filles car la largeur de leur bassin impose de grosses tensions sur les genoux, et donc des postures biomécaniques spécifiques lors des changements de direction. De même, les cycles hormonaux (règles) ont des conséquences sur l’entraînement, car dans ces périodes les articulations et les muscles sont plus fragiles.

© Tous droits réservés

L'importance des relations de confiance et l'arrivée des datas

Cédric Lehance et Cécile de Gernier
Cédric Lehance et Cécile de Gernier © Tous droits réservés

Cédric Lehance aborde, lui, l’importance de la synchronisation des programmes de chaque joueuse en périodes de préparation, et l’attention portée à une communication claire… car les joueuses sont friandes de comprendre le pourquoi et le comment de leur travail sportif. Il évoque aussi la nécessaire relation de confiance à construire avec l’athlète ainsi que la généralisation des routines de travail (travail invisibles, repos, hydratation, nutrition). Enfin, il souligne aussi la place prise par les datas dans le football féminin, avec notamment l’explosion des courses à haute intensité.

Retrouvez ces deux entretiens dans les vidéos de cet article

© Tous droits réservés

Sur le même sujet

Cécile De Gernier après l'élimination des Red Flames : "Ca n'aurait pas été très juste, mais il y avait de la place pour passer..."

Red Flames

Articles recommandés pour vous