RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Economie

La société DIGI débarque sur le marché belge et devient le quatrième opérateur télécom du pays

DIGI devient le quatrième opérateur télécom

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 juin 2022 à 12:56Temps de lecture2 min
Par Estelle De Houck avec Simon Bourgeois

Après Proximus, Telenet et Orange, voici DIGI. La société roumaine de télécommunications deviendra le quatrième opérateur télécom sur le marché belge. Cette annonce a été faite mardi, après la publication du résultat de la vente aux enchères de la 5G - qui a rapporté 1,2 milliard d’euros.

Pour devenir ce 4e opérateur "national" sur le marché belge, DIGI Communications a créé une coentreprise avec la société belge Citymesh, une filiale du groupe IT Cegeka. Citymesh se concentrera sur le marché du B2B tandis que l’entreprise roumaine prendra à son compte celui des consommateurs. Chaque opérateur aura sa propre stratégie.

Pour l’heure, DIGI doit encore construire son propre réseau d’antennes, de pylônes, de câbles, etc. La société deviendra ainsi un nouvel opérateur avec son propre réseau physique - contrairement aux opérateurs virtuels comme Scarlet, Mobile Vikings ou encore VOO, qui doivent louer du réseau.

Ce nouvel opérateur ne devrait donc pas arriver tout de suite. S’ils attendent leur réseau physique, ce ne sera pas avant des mois dans les villes, voire des années pour l’ensemble du pays. En attendant la fin de leurs travaux, ils pourraient par contre louer du réseau existant. Et dans ce cas, cela pourrait aller plus vite.

Un opérateur aux prix abordables ?

DIGI possède déjà près de 20 millions de clients – en Italie, en Espagne et bientôt au Portugal – et se positionne comme un opérateur low cost. Ils annoncent donc déjà des tarifs très abordables.

Notons surtout qu’un nouvel opérateur est synonyme de concurrence. A priori, cela pourrait conduire à une baisse des prix pour tout le monde. Tel est en tout cas l’espoir du monde politique.

Sur le même sujet

La Belgique reste chère pour les télécoms, mais la situation s'améliore selon l'IBPT

Economie

Belgique : la mise aux enchères des licences 5G rapporte 1,2 milliard d'euros

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous