RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

La société liégeoise Franthymon en faillite : la lente agonie du cochon wallon

Après l'époque Derwa, après l'épisode Viande de Liège, la société Franthymon a déposé son bilan
24 nov. 2021 à 10:52Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Le couperet est tombé : le tribunal de l’entreprise a prononcé la faillite de la société Franthymon, spécialiste de la découpe de porcs, à Droixhe en banlieue liégeoise. La firme avait déjà, au début octobre, placé ses quelque septante travailleurs en chômage pour force majeure. Elle a fini par déposer son bilan, faute de concrétiser des pistes de relance ou de reprise. Il faut dire que l'outillage n'est pas de la dernière fraicheur. 

C’est une décision d’une banque qui a précipité la déconfiture : elle a cessé d’accorder des avances sur factures. Elle a pourtant depuis lors été remboursée de ses créances, mais ça n’a pas suffi. Le problème n’est pas seulement conjoncturel, il est également structurel : les habitudes de consommation de viandes changent. Les gens en mangent moins, mais avec de nouvelles exigences de qualité, et les normes sanitaires de plus en plus strictes imposent des coûts supplémentaires. Le secteur n’est donc pas florissant, et il ne reste plus guère d’ateliers de ce genre en région wallonne.

Les conséquences sociales pourraient être relativement limitées : tant les désosseurs que les chauffeurs de poids lourds sont des métiers en pénurie, mais le personnel, parfois âgé, souvent formé "sur le tas" pourrait éprouver quelques difficultés à se reclasser. Ce qui est également à craindre, c’est une contagion vers d’autres filiales, sous-traitants ou partenaires du groupe Franthymon, dans le domaine de la charcuterie dite artisanale, qui doivent désormais s’approvisionner ailleurs, avec des fournisseurs devenus méfiants: ils exigent désormais des prépaiements, ce qui provoque des tensions de trésorerie. Toute une filière est à présent inquiète.

 

 

Articles recommandés pour vous