Monde

La Suède, toujours en attente d'un gouvernement, devrait être fixée ce 14 octobre

Ulf Kristersson

© Tous droits réservés

12 oct. 2022 à 10:52Temps de lecture1 min
Par Belga édité par D. V. Ossel

La droite suédoise a obtenu mercredi un nouveau délai de deux jours pour former un gouvernement avec l'appui inédit de l'extrême droite des Démocrates de Suède (SD), un mois après leur victoire aux élections législatives. Le Premier ministre pressenti et chef du parti conservateur des Modérés, Ulf Kristersson, s'est dit confiant de pouvoir boucler les discussions en vue d'un vote du Parlement pour l'élire à la tête du gouvernement lundi.

"Sur les principes, nous sommes complètements prêts avec ce que nous voulions faire et nous allons vers la formation du gouvernement dans les jours qui viennent", a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse. "Il y a quelques détails que nous voulons examiner pour tout présenter en un bloc", a-t-il affirmé pour justifier sa demande de prolongation.

Celle-ci lui a été accordée par le président du Parlement suédois, Andreas Norlén. Ce dernier a fixé une nouvelle date-butoir à vendredi 11H00, a-t-il indiqué dans un communiqué. En cas d'accord à cette date, les députés voteraient lundi sur l'élection de M. Kristersson comme Premier ministre.

Ce dernier avait été chargé officiellement de former un gouvernement le 19 septembre. Les négociations ont pris plus de temps qu'attendu. Le scénario le plus probable est celui d'un gouvernement comprenant les Modérés de M. Kristersson et ses alliés Chrétiens-démocrates. Ceux-ci sont prêts à gouverner avec l'appui des SD au Parlement, mais sans les avoir au gouvernement.

Grands vainqueurs des élections du 11 septembre avec un record de 20,5% des voix, les SD de Jimmie Åkesson vont devenir la plus grande force de la nouvelle majorité, avec 73 sièges. En y ajoutant les Modérés (68 fauteuils), les Chrétiens-démocrates (19) et les Libéraux (16), la "constellation" des droites compte une majorité absolue de 176 sièges.

Contre 173 pour l'opposition, désormais menée par les sociaux-démocrates de la Première ministre sortante Magdalena Andersson.

Jamais jusqu'à présent la droite suédoise n'avait accepté de gouverner avec l'appui des Démocrates de Suède au Riksdag.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous