RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

La technologie pour mieux dormir, ça marche ou pas ?

Que penser des applications "sommeil"?

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La technologie du sommeil, c’est un secteur en pleine expansion. Tour d’horizon des plus répandues, en compagnie d’un spécialiste du sommeil, un médecin somnologue.

Les applications mobiles

S’endormir avec une application, la bonne idée ?
S’endormir avec une application, la bonne idée ? Getty Images

Les applications pour mieux dormir se comptent par dizaines. Il y a celles qui vous aident avec de l’hypnose ou de la méditation et il y a celles qui enregistrent votre sommeil pour détecter certaines anomalies.

Les conclusions qu’on peut en tirer ne sont pas très fiables.

Le docteur Pascal Legros, somnologue à la clinique Saint-Luc de Bouge, nous donne son avis sur ces technologies : "L’intérêt est très discutable puisqu’on a pu remarquer que les conclusions qu’on peut en tirer ne sont pas très fiables. Néanmoins, le patient les achète, afin de visualiser un peu son sommeil. Est-il profond ? Est-il superficiel ? Y a-t-il un ronflement ? Donc, ça peut lui apporter certains renseignements, mais qui restent à la grosse louche, si vous voulez."

La literie connectée

Rencontré dans un magasin "Expert Literie" à Wavre, un sommier motorisé, en liaison avec votre smartphone, pourrait résoudre vos problèmes de ronflementSylvianne Bajot, la gérante du magasin, nous explique son fonctionnement : "Quand l’Auping Connect détermine le ronflement, vous avez la possibilité de vous relever tout doucement, sans vous réveiller ou de vous secouer tout simplement, jusque quand vous arrêtez de ronfler. A partir du moment où vous arrêtez de ronfler, il vous remet en position de départ."

Pascal Leros, somnologue, nous donne son avis sur ce type de literie connectée : "C’est une technologie qui peut éventuellement être efficace dans certaines situations, notamment les patients chez qui on signale un syndrome d’apnée du sommeil positionnel, qui survient essentiellement sur le dos."

Le spécialiste conclut: "Ces mouvements permettent parfois de modifier la position corporelle et de faire disparaître le ronflement, mais parfois aussi certaines petites apnées."

Mais selon notre expert, ce n’est pas toujours efficace et surtout ce n’est pas à la portée de toutes les bourses. Le sommier une personne coûte à lui seul 795 euros.

La luminothérapie

Une lumière douce est intégrée au radio-réveil ou à des lunettes à porter le matin. "Cette luminothérapie matinale peut permettre de re-phaser le sommeil et le décaler un petit peu plus tôt." nous explique Pascal Legros, somnologue. Donc, dans certains cas, ça peut être intéressant, nous confirme notre expert. Mais là aussi, cette technologie se paye cher, 229 euros.

L’anneau connecté

On a trouvé plus cher encore. Après la montre-bracelet connectée, voici l’anneau connecté. Il enregistre votre sommeil, encore mieux qu’une application smartphone, grâce à ses capteurs. Son prix est de 314 euros

On n’a jamais eu de réponse au niveau scientifique et donc, pas de validation.

"Plusieurs fois, ces gens-là ont été sollicités pour donner un petit peu des études, qui auraient prouvé quoi que ce soit, les méthodes utilisées pour faire la détection des signaux." Conclusion: "On n’a jamais eu de réponse au niveau scientifique et donc, pas de validation."
 

Conclusion de notre tour d'horizon des technologies du sommeil

Conclusion : avant de dépenser des centaines d’euros pour améliorer votre sommeil, pensez donc peut-être à consulter un professionnel de la santé. Leurs technologies utilisées sont, elles, déjà validées scientifiquement.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Quelques conseils pour améliorer son sommeil

Le 6/8

Les trackers de sommeil sont-ils vraiment efficaces ?

Sommeil

Articles recommandés pour vous