Exposition - Accueil

La technologie se met au service de l’art et la nature

Team Lab dévoile une nouvelle expo pour mettre en scène la nature.

Faut-il nécessairement opposer technologie et environnement ? La réponse est non pour le célébrissime collectif Team Lab qui a planché sur une toute nouvelle exposition numérique. La manifestation est ambitieuse : elle compte transformer la nature en art au moyen des outils digitaux qui ont fait la réputation mondiale de ce groupement d’artistes.

A l’heure où l’on oppose notre compulsion à rester scotché devant nos écrans à la nécessité de se reconnecter avec notre environnement, le célèbre collectif Team Lab est de retour pour nous apprendre comment les nouvelles technologies savent aussi se mettre au service de la nature. Le groupement d’origine japonaise, qui réunit ingénieurs, animateurs 3D, artistes et architectes, dévoilera le 1er février prochain une nouvelle démonstration digitale au jardin de Kairakuen, dans la ville de Mito, à une heure et demie de route au nord de Tokyo.

Ici, les Japonais ont l’habitude de ralentir le temps qui passe en se reconnectant avec les 3.000 pruniers qui peuplent le site naturel créé en 1842. Un arbre âgé de 800 ans y fait figure de star. Ce jardin est un exemple type de ces espaces verts qui garnissent l’ensemble de l’archipel nippon. Les Japonais ont l’habitude de venir les photographier à l’occasion de festivals dédiés à faire honneur à la nature. Ces événements familiaux œuvrent à mettre en scène les coutumes du hanami (pour l’observation des cerisiers en fleurs au printemps) et du momiji (pour l’observation des érables à l’automne). En fin d’année, le nuancier rouge des arbres est mis en relief par de multiples installations de lumière que les Japonais viennent admirer chaque soir. 

Loading...

Team Lab a prévu de prolonger cette tradition avec huit dispositifs alliant son et lumière, dans la même veine des installations qui ont parcouru le monde entier ces dernières années. A chaque fois, Team Lab proposait aux visiteurs de devenir le point central d’œuvres en mouvement, toutes construites par des projections numériques. Ces derniers s’amusaient à jouer avec les formes, les couleurs, les reflets ; tout ce qui pouvait en fait mettre en scène la lumière. Dans le jardin de Mito, ce sont les arbres et des objets en forme d’œufs qui seront baignés de lumière. Il n’a pas été choisi par hasard pour cette nouvelle manifestation puisque le lieu fête cette année ses 180 ans. L’exposition est prévue jusqu’au 31 mars, au moment où les cerisiers commenceront à fleurir.

チームラボ 偕楽園 光の祭(2022)/ teamLab: Digitized Kairakuen Garden(2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

En Irak, la calligraphie arabe est menacée par les nouvelles technologies

Patrimoine

Le piano de papier, quand la technologie permet de jouer sur un piano imprimé sur une feuille de papier

Journal du classique

Articles recommandés pour vous