RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Accueil

"La tentation de Saint Antoine", une nouvelle acquisition au Musée Rops à Namur

La tentation de Saint Antoine
22 sept. 2017 à 13:34 - mise à jour 22 sept. 2017 à 14:03Temps de lecture1 min
Par Christine Pinchart

Le Musée Rops à Namur vient de faire l’acquisition d’un nouveau dessin de Félicien Rops aux techniques multiples : pastel, aquarelle, rehauts au crayon blanc, comme chez Ensor, et grattage pour mettre en valeur les contours d’un sujet. L’œuvre est issue d’une collection privée, elle a été vendue aux enchères à Paris. Il s’agit du plus gros achat d’œuvre d’art en salle de vente pour le musée namurois. Elle vient s’ajouter à la collection des "cent légers croquis sans prétention pour réjouir les honnêtes gens." Elle porte le même nom qu’une autre œuvre de Rops, thème comme on dit très " Ropsien ", Véronique Carpiaux, conservatrice du Musée Rops :

"Le petit dessin qu'on a pu acquérir, qui fait partie de cette suite des cent légers croquis, ressemble à un dessin de Rops qui s'appelle également "La tentation de Saint Antoine" qui est conservé à la Bibliothèque Royale de Bruxelles, et qui représente une femme sur la croix, avec sa chevelure rousse, et qui est censée corrompre Saint Antoine. Et dans le petit dessin qu'on a acquis, on retrouve Saint Antoine sa robe déchirée, la femme est en face de lui, et à l'arrière il y a le diable caché dans la cape et le corps de la femme qui se transforme et épouse celui du diable. Et donc on dirait la suite de cette œuvre où la femme est descendue de la croix, et Saint Antoine a succombé à ses charmes.

Et ce dessin de Rops n'avait jamais été reproduit. Il était dans une collection  privée, on ne sait pas laquelle, ni où, on suppose à Paris, puisque la vente publique a eu lieu là-bas. Cette salle de vente m'a demandé ce que je pensais du dessin, s'il était authentique... 

Quand j'ai vu ce dessin, je suis retournée dans les archives de Maurice de Bonvoisin, un ami de Rops, qui a consigné les 114 dessins. Il en reste beaucoup qu'on ne connait que par des descriptions, et "La tentation de Saint Antoine" faisait partie de ces œuvres inédites, qui n'ont jamais été reproduites."

 

Sur le même sujet

Félicien Rops illusioniste ?

Coronavirus

Articles recommandés pour vous