Icône représentant un article video.

Emission La Tribune

La Tribune revient sur la situation "indigne" d’Anderlecht : "Le noyau n’était-il pas inférieur à l’année passée ?"

La Tribune revient sur la situation "indigne" d'Anderlecht : "Le noyau n'était-il pas inférieur à l'année passée ?"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce lundi, sur le plateau de La Tribune, les différents consultants sont revenus sur la crise à Anderlecht, battu contre Charleroi (0-1).

Ce qui a frappé nos consultants, c’est d’abord l’inefficacité mauve. "Anderlecht a tiré 21 fois mais n’a que 1,5 expected goals. Cela veut dire que c’étaient surtout des tirs de loin, des mauvais tirs ou des tirs plus compliqués. Face à un bloc bas, et celui de Charleroi était très bon, Anderlecht a du mal. Dans ce genre de situation, il faut des déplacements, des courses pour faire bouger tout le monde, aller d’un côté à un côté beaucoup plus vite.", note Swann Borsellino.

De son côté, Stephan Streker s’inquiète des difficultés offensives des Bruxellois. "Anderlecht a toujours joué face à un bloc bas en championnat de Belgique. Malgré tout le respect que je lui dois, Felice Mazzu se trompe en disant que ce n’est qu’un problème d’efficacité, il y a un problème de qualité et de jeu. Zirkzee et Gomez des départs importants, Kouamé et Cullen aussi. Est-ce qu’Anderlecht n’est pas qualitativement inférieur ? Silva a très bien débuté mais n’est pas au niveau pour le moment, Esposito est quand même une déception."

"Concernant Fabio Silva, je vais tout de même tempérer car j’ai plutôt l’impression qu’il est mal utilisé. Sa frustration est liée au fait qu’il fasse beaucoup d’appels dans le vide, il est souvent sollicité dans des duels très durs. Il fait beaucoup de courses pour l’équipe et devrait être utilisé autrement.", a renchéri Swann.

Devant l’ampleur de la situation, Philippe Albert est très clair : "Tout le monde est responsable à ce niveau-là, le staff et la direction. C’est indigne d’Anderlecht, 13 sur 30 alors qu’ils doivent encore jouer Bruges, le Standard, l’Antwerp et Genk avant la Coupe du monde."

La crise couve à Anderlecht.
La crise couve à Anderlecht. © BELGA

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous