RTBFPasser au contenu
Rechercher

Diables Rouges

La Tribune - Roberto Martinez : "On peut être objectif en disant que ce match contre la France, on devait le gagner"

Roberto Martinez : "On peut être objectif en disant que ce match contre la France, on devait le gagner"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 déc. 2021 à 20:55Temps de lecture1 min
Par Mathilde Mazy avec Benjamin Deceunink

Ce lundi soir, Roberto Martinez, entraîneur des Diables Rouges, a donné une interview en exclusivité pour l’émission de La Tribune. Le Qatar, la Nations League, les plus jeunes et les plus anciens, ses façons de travailler, ses choix tactiques… Tant de sujets abordés par le coach, interviewé par Benjamin Deceunink.

L’occasion pour lui de revenir sur certains événements qui ont marqué l’équipe ces derniers mois. Et notamment, la rencontre face à la France en demi-finale de la Nation League le 7 octobre dernier : "On a vu là probablement la meilleure performance de l’équipe nationale. La 1e mi-temps contre la France a montré tout le travail effectué depuis 5 ans. Malheureusement la 2e mi-temps n’était pas nous. Je pense que pour nous c’était important d’arriver dans ce match en étant nous-mêmes, en se créant des occasions, en marquant des buts. Car en remontant dans le temps en 2018 nous avions été incapables de marquer face à eux. Depuis, je crois qu’on possède la plus longue série de match au niveau mondial… 43 consécutifs je crois en ayant toujours inscrit un but à l’adversaire. C’est plus que n’importe quelle équipe."

Le sélectionneur précise : "N’oubliez pas que nous sommes une équipe sans référence. Nous n’avons pas une génération qui a gagné une Coupe du monde ou un Euro et qui peut se 'dire voilà comment on y arrive'. Et c’est ce que nous voulons arriver à faire. Il y a probablement un pas psychologique à franchir pour qu’une bonne équipe devienne une équipe qui gagne. C’est arrivé à l’Espagne avant qu’elle ne remporte ses 3 tournois majeurs, ce sont des moments que la France a connus aussi avant qu’elle ne commence à gagner de grands tournois."

"Ce match contre la France c’était un match très serré et on peut être très objectif en disant que, ce match, on était sur le point de le gagner si le dernier but n’avait pas été annulé ou si le penalty n’avait pas été accordé… Mais on doit être responsable et correct en disant que notre 1e mi-temps peut être une mi-temps qui permet d’être champion du monde et que la 2e mi-temps ne nous permettra pas d’atteindre quoi que ce soit car nous n’étions plus dans le contrôle" poursuit Roberto.

La Tribune BESTOF

S17E13

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous