RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

La valeur du NFT du tout premier tweet continue de dégringoler : il vaut 23 euros !

21 juin 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Acheté en 2021 pour la somme de 2,9 millions de dollars par l’entrepreneur Sina Estavi, le NFT du tout premier tweet, envoyé par Jack Dorsey, ne vaut déjà plus rien. 

Après son achat, Sina Estavi avait tenté, en avril dernier, de revendre le NFT pour la somme folle de 48 millions de dollars. Rappelons que ce premier tweet ne contient que cinq mots : “just setting up my twttr”, un message très populaire à l’époque (2006), quand tout le monde, y compris Dorsey son fondateur, tentait de comprendre en quoi Twitter pourrait être utile.

Loading...

Sur les 48 millions espérés (dont la moitié aurait en principe été reversée à une association caritative), Sina Estavi n’a récolté que… 3.000 dollars. Pour celui qui considérait que ce premier tweet était une “une pièce de l’histoire de l’humanité, sous forme numérique”, c’est la déconvenue. 

Et l’histoire ne s’arrête pas là. Comme le relèvent nos confrères de Numerama, le NFt ne vaut quasiment plus rien à l’heure actuelle. Comme on peut le voir sur OpenSea, le NFT ne vaut plus que 0,02 ETH (Ethereum), soit à peine 23 dollars. La preuve, une fois encore, que les NFT ne sont peut-être pas l’eldorado promis par leurs créateurs. Soulignons que récemment, Bill Gates s’est attaqué, à juste titre, à cette folie du NFT, déclarant que les NFT ne seraient qu’une “classe d’actifs qui existe sur le principe de la théorie du plus grand imbécile. Quelqu’un va payer plus d’argent que j’en ai dépensé.”

Sauf dans le cas du tweet de Jack Dorsey.

Sur le même sujet

T’choupi, le personnage culte de Thierry Courtin, se met aux NFT

High tech

Google image aurait vu le jour grâce à Jennifer Lopez

Le 8/9

Articles recommandés pour vous