RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

La vigilance est de mise face au sexting

18 sept. 2020 à 14:15Temps de lecture1 min
Par Laure Clerebout

Depuis une dizaine de jours, la Flandre est en proie à une affaire de sexting qui fait beaucoup de bruit : Des images à caractère sexuel de plusieurs personnalités connues circulent sur les réseaux sociaux. Ce ne sont malheureusement pas des cas isolés. Alexandra Hubin, la sexologue de "La Grande Forme" a voulu attirer notre attention sur le sujet.

Pour commencer, le sexting c’est le fait de s’envoyer des textes coquins, des photos sensuelles ou des vidéos érotiques. Normalement, c’est un échange privé entre deux personnes consentantes qui ont construit une relation de confiance.

Et pourtant trop de gens se sont retrouvés exposés hors de la sphère intime. Ils ont été trahis pour faire rire, pour les blesser ou par vengeance suite à une rupture. Parfois, ces messages sexuels sont même postés sur les réseaux sociaux. Être victime d’un sexting pend au nez de tout le monde qui le pratique. Une fois touchées, les victimes sont confrontées à la trahison de l’être cher, à la honte de soi et aux insultes des autres. La détresse psychologique est profonde. Il fait être vigilant car cela peut même mener au suicide chez les victimes.

La vigilance est de mise face au sexting
La vigilance est de mise face au sexting Zave Smith - Getty Images

Pesez le poids de votre acte

Il est compréhensible qu’à un certain moment d’une vie de couple, on ait envie de la pimenter un peu avec du sexting. Vu l’omniprésence du smartphone dans nos vies, il est logique que celui-ci soit aussi utilisé à des fins érotiques.

Mais, Alexandre nous rappelle quelques éléments de base :

  • Il faut faire preuve d’une grande prudence si on pratique le sexting : effacer au maximum, le faire avec des personnes de confiance, ne pas se tromper de destinataire
  • La chose primordiale, c’est surtout de ne pas être reconnaissable
  • Si on est quand même victime, le plus important c’est de ne pas rester seul face à cette épreuve.
  • En cas de cyberharcèlement, n’hésitez surtout pas à dénoncer et à porter plainte. Pour les adolescents, demandez de l’aide notamment à votre école ou à vos parents.
  • Pour les proches de victimes, soyez à leur écoute, aidez à faire les différentes démarches et surtout ne les moralisez pas.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité

Loading...

Sur le même sujet

Sexting et revenge porn : une mince frontière entre pratique sexuelle et harcèlement

Tendances Première

Articles recommandés pour vous