Regions Liège

La ville de Herstal peaufine sa stratégie pour développer ses commerces.

En bleu, la zone de Basse Campagne, dont il faut freiner le développement anarchique ; en rouge, le centre de la ville, à rendre plus convivial

Le constat est dressé de longue date : le commerce herstalien est en crise. Il subit la concurrence des magasins maastrichtois et liégeois. L’association AMCV a élaboré un document d’une cinquantaine de pages d’orientations et de recommandations.

L’une des mesures qu’elle préconise, c’est de freiner l’extension de la zone de Basse Campagne. Ce site, autour de l’hypermarché au bas de la montée vers les Hauts Sarts, a connu un développement relativement anarchique. Il est entouré d’une vaste réserve foncière, des terrains disponibles pour de nouvelles enseignes, mais il vaudrait mieux limiter son périmètre, et sécuriser les circulations piétonnes entre les supermarchés en tout genre : l’endroit actuellement, privilégie l’automobile, et des connexions avec les modes de déplacement doux sont à envisager.

Mais la priorité des priorités, c’est le centre-ville. Les enquêtes montrent une clientèle largement insatisfaite, par la cherté du stationnement, ou par la malpropreté. Aux abords de la maison communale, près de la moitié des rez-de-chaussée ne sont pas des boutiques. Les immeubles vides sont légion. Ce cœur de cité manque d’attractivité. Le plan, c’est de développer les services de proximité, les cafés et restaurants. Mais à condition de sortir de l’ordinaire : actuellement, dans les environs, pas d’établissement renommé, pas de lieu emblématique, pas de concept novateur, pas d’originalité culinaire. Ce serait la direction à prendre. Et améliorer la convivialité, avec des terrasses arborées et des bacs de fleurs. Ou encore renforcer l’offre des transports en commun les samedis soir. Avec ce dernier conseil : considérer le multiculturalisme non comme une faiblesse, mais comme un atout.

Sur le même sujet

Fort Chabrol à Herstal : l'individu intercepté

Regions

Articles recommandés pour vous