La Wallonie doit elle aussi utiliser des autocars pour dédoubler les bus bondés (cdH)

La Wallonie doit elle aussi utiliser des autocars pour dédoubler les bus bondés (cdH)

© ERIC LALMAND - BELGA

Tout comme la Flandre, la Wallonie doit-elle aussi mettre en service des autocars privés pour dédoubler les bus bondés empruntés par les écoliers et les étudiants, s’est demandé vendredi le chef de groupe du cdH au Parlement wallon, François Desquesnes. Les humanistes déposeront à cet effet, en début de semaine prochaine, un amendement à l’ajustement budgétaire afin d’accroître les moyens des TEC.

"La Flandre vient de débloquer 12,5 millions d’euros pour permettre l’utilisation de cars sur les lignes et aux heures fréquentées par les étudiants. C’est exactement ce que nous avions proposé à la mi-septembre au ministre wallon de la Mobilité, sans succès", a expliqué M. Desquesnes.

"Dès lundi, nous allons déposer un amendement à l’ajustement budgétaire, qui sera débattu le mercredi 14 octobre en séance plénière, afin de permettre aux jeunes de voyager en toute sécurité et aux compagnies d’autocars de sortir un peu la tête de l’eau", a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, De Lijn, la société de transport public flamande, a annoncé qu’elle allait recevoir, dès lundi, le renfort de 120 bus privés afin d’éviter des bus surchargés aux heures de pointe scolaires. Le gouvernement flamand a débloqué 12,5 millions d’euros pour permettre à ces autocars supplémentaires de circuler jusqu’à la fin du mois de décembre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous