RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Wallonie intègre les coûts énergétiques dans sa grille indicative des loyers

La Wallonie intègre les coûts énergétiques dans sa grille indicative des loyers
24 sept. 2020 à 15:35Temps de lecture2 min
Par Belga

Le gouvernement wallon a approuvé, jeudi, l'intégration des frais énergétiques - via le concept de "loyer chaud" - dans sa grille indicative des loyers.

Cette grille a été mise en œuvre en mars 2019. Elle se traduit par un site internet (https://www.loyerswallonie.be/) accessible gratuitement à toute personne désirant connaître le montant moyen des loyers pour un type d'habitation et sa localisation.

Entre mars 2019 et août 2020, plus de 5.600 estimations complètes y ont été réalisées, en moyenne, par mois.

A l'heure actuelle, cette grille reprend, par catégorie d'habitation et secteur géographique, des loyers indicatifs, estimés sur la base de la structuration du marché locatif ainsi que des niveaux de loyer observés sur le marché privé.

Elle ne reflète donc pas l'ensemble des coûts qui sont directement liés aux qualités intrinsèques du logement ce qui pourrait induire des choix qui auraient un impact négatif sur la situation financière du candidat-locataire, a expliqué le ministre wallon du Logement, Pierre-Yves Dermagne.

Un module "Loyer chaud" pour estimer les frais énergétiques

L'objectif du module 'loyer chaud' est dès lors de fournir une estimation des frais énergétiques induits par les qualités intrinsèques d'un logement, afin de permettre aux locataires de connaître un coût indicatif de la location (hors charges communes liées à l'immeuble et hors équipements électroménagers ou électroniques) et aux bailleurs de mesurer le coût indicatif de la location de leur bien immobilier résidentiel et les conséquences sur l'attractivité de leur bien, a ajouté le ministre.

En pratique, le citoyen qui souhaite réaliser une estimation du loyer chaud d'un logement devra introduire des informations à propos du bien qu'il souhaite louer pour se loger ou mettre en location; informations qu'il peut aisément recueillir voire observer lors de la visite. Certaines de ces informations sont, par ailleurs, déjà demandées dans le module initial de calcul de loyer indicatif, dont le label énergétique et les systèmes de chauffage.

Les frais énergétiques sont ensuite calculés à partir des consommations estimées dans le certificat de performance énergétique à des conditions standards d'occupation. Une fois ces consommations énergétiques mensuelles estimées, celles-ci seront multipliées par des prix de référence des sources énergétiques identifiées pour chacun de ces postes. Il en résultera un montant mensuel moyen des frais énergétiques.

Une version test du calculateur sera disponible sur le site de la grille indicative des loyers qui est déjà en service et accessible au public. La version définitive sera accessible dès que l'arrêté du gouvernement wallon réglementant le mode de calcul de ce loyer chaud aura été adopté définitivement à la suite des consultations programmées.

Sur le même sujet

Bruxelles : le texte interdisant les loyers abusifs approuvé en commission logement du parlement

Regions Bruxelles

Le PTB veut s'inspirer de Paris et de Cologne pour encadrer les loyers wallons

Articles recommandés pour vous