Regions Hainaut

La Wallonie lance la quatrième dose de vaccin pour les immunodéprimés

Daisy est rassurée de recevoir une nouvelle dose

© RTBF

01 févr. 2022 à 16:34Temps de lecture1 min
Par A.Gonzalez

Ce mardi, c’est le lancement d’une étape de plus dans la campagne de vaccination. Pour les personnes les plus à risques et qui le souhaitent, une quatrième dose de vaccin est disponible. On parle d’une couche de protection supplémentaire face à un virus toujours ultra-contagieux.

Comme environ 90.000 Wallons, Joel, 33 ans, fait partie de la catégorie immunodéprimée. En tant que chauffeur routier, il préfère ne pas prendre de risque avec sa santé. Après le booster en octobre, il se rassure avec une quatrième dose. "C’est mon médecin qui me l’a conseillé. Après la troisième, une quatrième ça ne change rien pour moi", explique-t-il.

Séverine, aussi immunodéprimée, a déjà eu le Covid deux fois. Alors, après avoir entendu qu’elle avait accès à une nouvelle dose sans prendre de rendez-vous, elle s’est dépêchée d’aller vers un centre de vaccination. "J’ai le covid long et j’ai vraiment eu du mal. Je ne veux pas souffrir d’une forme grave", ajoute-t-elle.

La vaccination comme libération

Les personnes immunodépressives souffrent de pathologies qui diminuent leur immunité. Le vaccin est souvent une libération au quotidien. Yvette, 70 ans, est soulagée. "Je veux vivre. Il y a deux ans on se cachait, maintenant on revit grâce au vaccin", s’exclame-t-elle.

Dans ce centre, on remarque une diminution nette du nombre de personnes à vacciner. Ici, on peut accueillir jusqu’à 2200 personnes/jour, mais force est de constater qu’on atteint plus ce nombre. "On remarque que le nombre baisse. Beaucoup de gens sont venus chercher leur booster en décembre. Je crois que la campagne atteint un plafond", précise Axelle Ronsse, Directrice médicale au centre de vaccination CEME (Charleroi Espace Meeting Européen).

Les personnes immunodéprimées qui ont été vaccinées après octobre 2021 recevront prochainement un courrier d’invitation.

Journal télévisé du 1/02/22

Sur le même sujet

Plus de 65 ans, immunodéprimés : un rappel du vaccin contre le Covid-19 utile avant l'été, selon Sciensano

Coronavirus

Articles recommandés pour vous