Ladies in Rock : Lita Ford, Sex Drugs and Rock'n'Roll

ladies in rock

© lita ford

Lita Ford est la reine du Hard Rock, c’est la première fille guitariste du hard. Un itinéraire jalonné de succès, de traversées du désert et de rencontres tumultueuses avec les Bad boys du Métal. Lita Ford fut la guitariste des Runaways aux côtés de Joan Jett avant d’entamer une carrière solo.

Elle a été la première à faire ce qu’elle faisait. Il y avait Joan Jett bien sûr, mais elle est plus chanteuse et guitariste rythmique, elle n’est pas soliste. Il n’y avait donc personne d’autre à l’époque. Et, en dépit de jouer de la guitare sur scène et dans ses clips, ainsi que d’être créditée comme la seule guitariste sur ses albums, il existe encore des sceptiques qui doutent de ses capacités parce que c’est une femme. Lita a pris du recul par rapport à cela, maintenant ça l’a fait rire.

Lita Ford, de son vrai nom Carmelita Rossanna Ford est née le 23 septembre 1958, à Londres. Elle émigre très jeune aux États-Unis avec sa famille. Elle commence à jouer de la guitare à 11 ans. Fille unique elle est très proche de ses parents : " Je ne sais pas pourquoi j’ai fait de la musique. Je pense que ce sont mes parents qui m’y ont poussé et l’école de musique également. Ça m’a plu. Papa a assisté à tous mes concerts et maman me réclamait sans cesse à la maison le morceau " Black Magic Woman " et des riffs de Black Sabbath ".

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Loading...

THE RUNAWAYS Wasted HIGH QUALITY Lita Ford Joan Jett Cherie Currie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lita Ford, Cherie Currie, Slash - Cherry Bomb (The Runaways), Whisky in Los Angeles 01-09-2013

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

À 17 ans, elle devient l’un des membres du groupe entièrement féminin punk métal The Runaways en tant que guitariste. Ce groupe de filles, crée par Sandy West, part en tournée à travers les USA, enregistre un album éponyme en 1976, les disques " Queens Of Noise " et " Waitin’For The Night " en 1977. " And Now… The Runaways " est le dernier album. Un succès fulgurant mais une comète explosant en plein vol. Quatre ans de tournées et de folies puis rideau. Les filles du groupe n’ayant jamais rien gagné financièrement doivent rebondir.

En 1980, Lita commence donc sa carrière solo. " Out For Blood ", son premier album paru en 83 remporte un succès modéré. " Dancin’On The Edge ", le suivant augmentera la popularité de l’artiste avec notamment le single " Gotta Let Go ". Travaillant avec Sharon Osbourne, la femme d’Ozzy comme manager, Lita revoit sa carrière qui devient plus commerciale. L’album " Lita " dans les années 1990 est son plus gros succès avec plusieurs singles dont le duo " Close My Eyes Forever " avec Ozzy Osbourne qui se placera dans le Top 10 du Billboard. Lita revient dans les années 2010 avec " Living Like a Runaway ", " The Bitch is back " et " Time Capsule " en 2016. Ce dernier étant salué par les critiques.

Si Lita ne sort que 10 albums studio en 38 ans de carrière, c’est que sa vie privée fut plutôt chaotique. Elle a rencontré beaucoup d’hommes. Dans sa biographie '' Living Like A Runaway '' – sortie en 2016 elle raconte sa relation amicale, musicale, sexuelle avec son idole Ritchie Blackmore de Deep Purpple. Elle raconte aussi sa relation avec Glenn Tipton, guitariste de Judas Priest. Elle nous livre ses aventures avec des "sex-friends" comme Dee Dee Ramone, Eddie Van Halen, Jon Bon Jovi, Richie Sambora, Aldo Nova dans les années 1980.

Lita se marie, une énième fois avec le chanteur de Nitro, Jim Gillette avec qui, elle a 2 garçons. Pour vivre sa vie de famille, Lita choisit de se retirer pendant 10 ans de la scène et part s’installer dans les Caraïbes. Mais le conte de fées vire au cauchemar, elle perd la garde de ses fils dans les années 2000 et ses parents décèdent.

Alors que l’industrie musicale l’a presque oubliée, Lita tel un phénix renaît de ses cendres. Malgré les difficultés juridiques elle reste mère et reprend sa carrière en main en tournant à nouveau avec succès. Le rock c’est sa vie ! " Malgré les moments pénibles, j’adore la scène et rien d’autre ne me procure une sensation qui s’en rapproche un tant soit peu. Chanter, jouer de la guitare pour les fans, c’est quelque chose de magique. " Son nom est associé aux guitares du luthier hispano-américain Bernardo Chavez Rico, fondateur de la firme B.C Rich, une consécration en soi.

Ozzy Osbourne And Lita Ford - Close My Eyes Forever (HQ)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lita Ford - Shot of Poison

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mother - Lita Ford

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lita Ford Interview — GearFest 2020

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Télépro

Sur le même sujet

Ladies in Rock 04/06 21h : Bonnie Tyler, La Voix Rauque

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous