Ladies in Rock : Willie Mae Thornton alias Big Mama, géante du Rhythm and Blues

ladies in rock

© Willie Mae "Big Mama" Thornton

02 déc. 2020 à 23:00Temps de lecture3 min
Par Delphine Ysaye

Willie Mae "Big Mama" Thornton est connue pour être l'interprète originale de deux titres ayant mis en lumière deux artistes blancs: "Hound Dog" et "Ball and Chain" respectivement interprétés par Elvis Presley et Janis Joplin. 

Ces deux chansons font partie de la liste des 500 chansons incontournables selon le Rock & Roll Hall of FameWillie Mae, elle-même, n'a jamais été intronisée dans ce temple. Pourtant son influence sur le Blues, le R&B et le Rock & Roll est indéniable.

Willie Mae est née le 11 décembre 1926 dans une petite ville du sud profond de l'Alabama. Son père est pasteur et sa mère chante dans l'église. Cette dernière meurt alors que Willie Mae n’a que 13 ans. Peu de temps pour le deuil: elle doit mettre de l’argent et de la nourriture sur la table pour ses 6 frères et sœurs. A 14 ans elle part sur les routes pour chanter le Blues. En 1948, elle s'installe à Houston, où elle espère poursuivre sa carrière de chanteuse. Willie Mae est autodidacte, elle joue également de la batterie et de l’harmonica. "Mon chant vient de mon expérience. Je ne suis jamais allé à l'école pour la musique. J'ai appris à chanter et à souffler de l'harmonica et même à jouer de la batterie en regardant d'autres personnes.''

‎(1965) Blues by Big Mama Thornton - Hound Dog and Down Home Shakedown

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Willie Mae "Big Mama" Thornton-Little Red Rooster (Live)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Big Mama Thornton Rock Me Baby 1971(Live)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Elle enregistre son premier 78 tours en 1950 à Houston "All Right Baby" et "Bad Luck Got My Man". Puis l’année suivante, toujours à Houston, elle enregistre chez Peacock un grand nombre de disques dans un anonymat plus ou moins grand, jusqu'en 1952, date du fameux  "Hound Dog". Les ventes explosent: plus de 500 000 exemplaires sont vendus en quelques mois. C’est un véritable tube, il reste en tête du hit-parade pendant 7 semaines consécutives.

Avec la montée en flèche des ventes un conflit éclate entre les auteurs Leiber et Stoller pour les droits de la chanson. Quant à Big Mama, elle est payée 500 dollars pour sa contribution vocale…pas un centime de plus. ''Hound Dog'' est son plus grand hit mais son travail est éclipsé quand Elvis Presley enregistre la chanson trois ans plus tard. Cette fois le succès est phénoménal, au total la chanson se vend à plus de 10 millions d'exemplaires. 

L'écart entre le destin d’Elvis et de Big Mama a été décrit comme "peut-être l'exemple le plus notoire de l'iniquité qui existait souvent lorsqu'un original noir était couvert par un artiste blanc", selon l'Encyclopédie de l'Alabama. 

Sur scène Big Mama se produit généralement avec des vêtements d’hommes ; chemise de travail et pantalons. Des rumeurs circulent selon lesquelles elle est lesbienne, pourtant personne ne l’a jamais vu accompagnée ni d’un homme ni d’une femme. Elle aurait eu un fils, qu'elle aurait abandonné ou aurait dû abandonner à l'État pour adoption en raison de sa pauvreté et de sa vie trépidante sur la route.

En 1967 une autre immense star reprend une de ses chansons. Janis Joplin enregistre "Ball and Chain", faisant repasser Big Mama de l'ombre à la lumière. Le succès de ''Ball and Chain'' version Joplin est immense. Cette chanson n'avait cependant jamais été enregistrée par Big Mama. C'est donc seulement suite à la version de Joplin que Willie Mae enregistre ''Ball and Chain'' en studio.  Malheureusement, Willie Mae ne détient plus les droits, ils ont été habilement appropriés par sa maison de disques d'alors. Comme Willie Mae Thornton est explicitement mentionnée comme auteur-compositeur sur les albums de Janis Joplin, elle partage au moins partiellement les redevances générées par Janis. Suite à ce regain de notoriété, Willie Mae Thornton part en tournée en Europe. Elle chante jusqu'en 1984, son dernier concert ayant eu lieu le 14 avril 1984.

Elle meurt dans la pauvreté le 24 juillet 1984 des suites d’un alcoolisme sévère. Elle n'atteindra jamais la renommée d'une Joplin ou d'un Presley mais son influence sur les générations de musiciens est incontestable, en particulier sur les femmes noires dont Etta James. En 2004, l'organisation à but non lucratif Willie Mae Rock Camp for Girls, du nom de Thornton, est fondée pour offrir une éducation musicale aux filles âgées de huit à dix-huit ans.

Big Mama Thornton 1970

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

BIG MAMA THORNTON IN CONCERT Eugene Oregon 1971

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Janis Joplin Ball And Chain (Amazing Performance at Monterey)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Big Mama Thornton 1984: Rooster Blues / Ball & Chain - Hound Dog (Legends Of Rhythm & Blues -7+8)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

ETTA JAMES - Ball And Chain

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Télépro

Sur le même sujet

Ladies in Rock 18/06 21h : Kim Wilde, La BB du Rock

Ladies in Rock

Ladies in Rock 04/06 21h : Bonnie Tyler, La Voix Rauque

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous