Monde Afrique

L’Afrique dénonce l’absence de leaders mondiaux à un sommet pour le climat

Le président de la Banque africaine de développement Akinwumi Adesina

© Jeroen JUMELET / ANP / AFP

05 sept. 2022 à 14:50Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Plusieurs dirigeants africains ont dénoncé lundi l’absence de chefs d’Etats industrialisés à un sommet à Rotterdam en soutien de l’adaptation de l’Afrique au changement climatique, plaidant pour plus de fonds à deux mois de la COP27 en Egypte.

"Je ne peux manquer de noter avec amertume l’absence des dirigeants du monde industrialisé", a lancé Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine et président du Sénégal, lors de l’ouverture du sommet.

"Puisque ce sont les principaux pollueurs de cette planète, ce sont eux qui doivent financer l’adaptation", a poursuivi Sall, dont les propos ont été repris par d’autres dirigeants africains.

Le sommet lundi à Rotterdam réunissait notamment l’Union africaine, le Fonds monétaire international et le Centre mondial sur l’Adaptation en soutien de l’adaptation de l’Afrique au changement climatique.

Moins de 4% des émissions mondiales de CO2

L’Afrique émet moins de 4% des émissions mondiales de CO2 mais paye le plus lourd tribut au réchauffement climatique. "Le continent africain est celui qui a le moins d’impact sur le changement climatique, mais paradoxalement, subit la majorité des conséquences de ces fléaux", a affirmé Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo (RDC).

"Ce n’est pas seulement le sort de l’Afrique qui est en jeu mais aussi le sort de l’humanité et l’avenir de la planète", a rappelé Macky Sall. "Nous avons un devoir moral" d’aider l’Afrique à faire face au changement climatique, a déclaré l’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Plusieurs dirigeants africains ont récemment souligné l’échec de la communauté internationale à remplir les objectifs de la COP21 à Paris en 2015 : contenir, d’ici à 2100, le réchauffement climatique bien en dessous des 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux de l’ère pré-industrielle, idéalement le limiter à 1,5 degré.

Sur le même thème : JT du 25/08/2022

Recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous