Les éclaireurs

L’agriculture high tech

© Belcam

Ce samedi 17 septembre 2022, les invité.e.s de Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) dans LES ECLAIREURS sont Hughes Falys, ingénieur agronome, responsable opérationnel des fermes universitaires de l’UCLouvain, Laure de Hesselle, journaliste autrice du dossier " Des champs numériques " dans le magazine Imagine Demain le monde & Diane Heymans, bioingénieure, chercheuse spécialisée en télédétection sur les pratiques agricoles.

DIFFUSION : samedi 17 septembre 2022 à 17h08 et dimanche 18 septembre 2022 à 23h08

Hughes Falys

Hughes Falys

Hughes Falys est ingénieur agronome, responsable opérationnel des fermes universitaires de l’UCLouvain, soit plus de 100 hectares de terrain répartis en deux sites. Objectif : étudier les nouveaux enjeux agricoles, environnementaux et alimentaires et imaginer l’agriculture de demain. Y est notamment réalisée la production locale de nourriture des animaux, pour stopper les cultures industrielles de soja ou de maïs. Les fermes universitaires cultivent des mélanges de légumineuses et graminées qui servent à nourrir les ruminants. Des recherches sont menées dans une Chaire, soutenue par le Fonds Baillet Latour, spécialement dédiée aux agricultures nouvelles.

Ferme de Lauzelle dédiée au maraîchage biologique
Ferme de Lauzelle dédiée au maraîchage biologique © UCLouvain

Les fermes universitaires ont notamment accompagné Farm for good dans la culture biologique de graines de moutarde. Elles ont aussi soutenu le Groupement des maraichers diversifiés bio (GMDB) pour identifier les besoins du secteur en termes d’outil et de formation. L’UCLouvain réfléchit désormais à la mise en place de solutions et en particulier, en se focalisant sur le suivi du coût de revient par légume.

Hughes Falys possède sa propre exploitation, la Blanche Ferme à Lessines, une ferme quasi autonome dont sont bannis pesticide, engrais chimiques, et labourage des champs.

Magasin à la ferme

Découvrez Hughes Falys au travers de cette vidéo, réalisée par l’ASBL Climate Voices.

Loading...

Hughes Falys est aussi porte-parole de la Fugea, la Fédération unie de groupements d’éleveurs et d’agriculteurs. Cette fédération (syndicat agricole) défend l’agriculture durable et une autonomie paysanne. Elle forme aussi les jeunes aux nouveaux défis agricoles, et les futurs repreneurs dans son Centre de formations professionnelles en Agriculture.

Laure de Hesselle

Licenciée en Histoire contemporaine puis diplômée de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ), Laure de Hesselle est journaliste chez Imagine depuis 2001 après une carrière comme indépendante (Le Soir…). Elle traite des grands enjeux de société (transition écologique et sociale, mouvements sociaux, numérique…) et des matières culturelles.

 Dans ce numéro 152 du magazine Imagine, Laure de Hesselle a réalisé le dossier " Des champs numériques ".

Elle se penche sur l’intervention du numérique et des technologies de pointe dans l’agriculture. Une présence qui prend de plus en plus d’ampleur, qui suscite l’intérêt de nombreuses start up privées et de grandes entreprises commerciales. Les questions sont là : ces technologies sont-elles vraiment au service de l’agriculteur ? Les agriculteurs et éleveurs sont-ils placés sous   surveillance ? La high tech n’encourage-t-elle pas une agriculture industrielle, au détriment des petits producteurs ?

Consultez l’article de Laure de Hesselle dans le n°152 septembre-octobre 2022 dImagine Demain le monde.

Notons aussi que ce n°152 septembre-octobre 2022 intitulé " Qui sont les ennemis du climat ? ", se focalise sur les conservatismes belges qui œuvrent à l’inaction climatique. Il évoque aussi la vie et le combat des personnes électrosensibles, la possibilité ou non de relocaliser les mines de terres rares en Europe et fait le point sur la situation du monde de la nuit un an après #balancetonbar.

Diane Heymans

Diane Heymans est bioingénieur, spécialisée en ressources eau et sol. Assistante de recherche au Earth and Life institute de l’UCLouvain dans le laboratoire de Pierre Defourny, son travail concerne en particulier la télédétection sur les pratiques agricoles.  Avec sa consœur Céline Champagne, elle développe actuellement la plateforme BELCAM, issue d’un  projet de recherche belge et maintenue grâce à une collaboration entre l’UCLouvain et le centre de recherche agronomique wallon (CRA-W).

© Belcam

Belcam est une plateforme en ligne, gratuite et indépendante qui effectue un suivi des parcelles agricoles par télédétection. L’agriculteur encode sa parcelle, avec ses limites et le type de culture, et obtient ensuite toute une série de données obtenues par images satellites.

L’agriculteur a ainsi accès aux observations et prévisions grâce aux stations météo réparties en Wallonie, un indicateur de biomasse verte pour surveiller la croissance de la culture, la quantité en azote de la parcelle ou encore, des conseils de fertilisation. Belcam fonctionne actuellement sur les parcelles de froment, maïs, pommes de terre et sur les prairies.

Découvrez l’article du Sillon belge, consacré à la plateforme Belcam.

Consultez les publications de Diane Heymans sur Google Scholar.

Les Éclaireurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous