Le 6/8

L’album de reprises "L’Héritage Goldman" est sorti : séduira-t-il les fans de la première heure ?

Ce 21 janvier sort le premier volume de L’Héritage Goldman, un album qui reprend les plus grands tubes de l’auteur-compositeur-interprète, avec plusieurs jeunes talents. Bruno Tummers livre son avis sur la réussite de ce projet.

Il s’agit sûrement du projet qui intrigue le plus les fans de Jean-Jacques Goldman. Si le célèbre auteur-compositeur-interprète, qui a fêté ses 70 ans en 2021, n’a plus la force de remonter sur scène et n’est pas impliqué dans cet album de reprises, de nouvelles générations souhaitent reprendre le flambeau sous la supervision de ses musiciens historiques.

C’est le but de L’Héritage Goldman. Mais qu’apporte-t-il vraiment en plus au patrimoine musical de la star de la chanson française ?

Des reprises plus épurées avec un chœur gospel et de jeunes talents

L’Héritage Goldman est à l’initiative d’Erick Benzi, qui a longtemps collaboré avec Jean-Jacques Goldman, depuis l’aventure Fredericks-Goldman-Jones et qui a travaillé sur les albums de Céline Dion.

Il a remis en lumière des titres de Goldman dans une production plus épurée, réalisée avec peu d’instruments, plutôt acoustiques. Le tout est enjolivé par le Chœur gospel de Paris.

Les premières voix, chargées de revaloriser les textes, sont quant à elles assumées par des jeunes talents. Qui sont ces interprètes ?

Il y a notamment des candidats de The Voice France comme la Belge Mentissa Aziza ou Marghe Davico, la gagnante de la saison 10. Parmi les noms un peu plus ronflants, on retrouve Marina Kaye, qui reprend Pas toi, mais aussi le fidèle compagnon de Jean-Jacques Goldman, Michael Jones, qui revisite leur célèbre duo, Je te donne.

Loading...

Un album agréable à l’oreille mais qui n’attirera pas les foules

Un tel album de reprises pourra-t-il conquérir le public ?

"Musicalement, il y a énormément de délicatesse dans cet album. Par contre, je ne crois pas du tout que celui-ci fonctionnera" prédit à ce sujet Bruno Tummers.

Le chroniqueur musical de VivaCité pointe plusieurs pierres d’achoppement, notamment en termes de promotion : les radios ne cherchent pas à diffuser ce son dépouillé d’artifices. C’est l’électro-pop qui a la cote en ce moment.

Autre interrogation, l’adhésion des fans de Goldman au projet. "Si vous avez 40 ans, vous écouterez Jean-Jacques parce que c’est lui qui a marqué votre vie. La génération suivante a connu la génération Goldman avec M. Pokora, Shy’m, Tal, et forcément elle continuera à écouter ceux-là" estime-t-il.

Pour Bruno Tummers, il manque un ingrédient clé pour toucher un large public avec un album de reprises : des textes portés par des stars. "Aujourd’hui c’est très compliqué de vendre des albums si vous n’avez pas de stars au casting" souligne-t-il, tout en nuançant : "Ce n’est pas la visée commerciale le point prioritaire de ce disque-là. Ils voulaient faire quelque chose de joli musicalement, c’est très réussi. Mais cet album va-t-il s’imposer ? Je ne crois pas".

Loading...
© PIAS

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous