Tipik

Lana Del Rey se défend suite à la controverse : "je ne suis pas raciste"

© © Tous droits réservés

Depuis quelques jours, une bataille se livre sur Internet entre Lana Del Rey et une armée de fans en colère. Des fans de Beyoncé, Camila Cabello, Doja Cat, Ariana Grande, Cardi B...

Loading...

Tout a commencé jeudi 21 mai quand Lana Del Rey annonce sur les réseaux sociaux l’arrivée d’un nouvel album en septembre. Elle profite de ce post pour exprimer son ras-le-bol d’être critiquée sur l’image de la femme qu’elle renvoie. Elle déplore notamment qu’on l’accuse de rendre glamour l’abus dans les relations amoureuses.

Mais ce qui a déclenché la polémique c’est le premier paragraphe de cette longue publication dans lequel elle cible d’autres chanteuses :

"Maintenant que Doja Cat, Ariana [Grande], Camila [Cabello], Cardi B, Kehlani et Nicki Minaj et Beyoncé se sont hissées en tête des charts avec des chansons portant sur le fait d’être sexy, de ne pas porter de vêtements, de baiser, de tromper etc – peut-on me laisser retourner chanter sur le fait d’être dans une relation, de se sentir belle en étant amoureuse même si la relation en question n’est pas parfaite, ou de danser pour de l’argent – ou de ce que je veux – sans être mise au pilori ou accusée de rendre glamour les comportements abusifs ??????"

Il n’en fallait pas plus pour faire bondir les (très nombreux) fans des artistes citées. Une déferlante de réactions indignées a envahi la toile, principalement sur Twitter où le hashtag #LanaDelReyIsOverParty (Lana Del Rey est terminée) a même été lancé.

 

Loading...

"Je ne suis certainement pas raciste"

Principal reproche fait à Lana Del Rey : dans son texte elle n’a épinglé que des femmes issues de minorités. Certains y voient une preuve de racisme.

Après avoir tenté des mises au point par écrit, Lana Del Rey est revenue sur son post controversé, ce 25 mai, dans une longue vidéo Instagram de six minutes. Vidéo dans laquelle elle affirme : "Je ne suis pas l’ennemi. Je ne suis certainement pas raciste". Elle regrette que son plaidoyer ait abouti à une "guerre raciale". Elle précise : "lorsque j’évoque les femmes qui me ressemblent, je ne voulais pas dire les femmes blanches comme moi, je voulais dire le genre de femmes que les gens ne croient pas, parce qu’ils se disent : "Oh, eh bien, regardez-la, elle le mérite.""

Elle rappelle que le but de son post était d’exposer sa vision du féminisme, empreinte de plus de fragilité.

Enfin elle dit rester "super forte" et elle ne se laissera pas arrêter par les 200.000 commentaires haineux reçus en quelques jours.

Un nouvel album et des recueils de poèmes

Cette polémique a éclipsé l’actualité musicale de l’artiste. Lana Del Rey devrait sortir un nouvel album intitulé "Chemtrails Over The Country Club" le 5 septembre 2020.

Elle proposera également deux recueils de poèmes : "Violet Bent Backwards Over the Grass" attendu en septembre et "Behind The Iron Gates — Insights From An Institution" qui devrait paraitre en mars 2021. Des poèmes dont elle livre, sur les réseaux sociaux, des versions audio sur des compositions musicales de son producteur Jack Antonoff.

Loading...

Sur le même sujet

Son dernier album à peine sorti, Lana Del Rey en annonce déjà un autre, embrassant les controverses

Musique

Controverse du masque inefficace : Lana Del Rey s’explique

Musique

Articles recommandés pour vous