Environnement

L’Angleterre a connu son été le plus chaud jamais enregistré

© © Tous droits réservés

01 sept. 2022 à 16:59Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

L’Angleterre a connu son été le plus chaud jamais enregistré, à égalité avec celui de 2018, en termes de température moyenne, ont indiqué jeudi les services météorologiques britanniques.

La température moyenne a atteint 17,1 degrés durant les trois mois d’été (juin, juillet et août pour les services météo), nuit comprise, avec "certaines régions ayant enregistré moins de 50% de leur quantité habituelle de précipitation", a indiqué le Met Office à partir de données provisoires, précisant que pour l’ensemble du Royaume-Uni, l’été 2022 est le quatrième plus chaud.

"Quatre des cinq étés les plus chauds enregistrés en Angleterre ont eu lieu depuis 2003, les effets du changement climatique induit par l’activité humaine se faisant sentir dans les températures estivales de l’Angleterre", avance encore le Met Office.

En juillet, les températures ont dépassé 40 degrés pour la première fois au Royaume-Uni, mois le plus sec jamais enregistré dans de nombreuses régions du sud et de l’est de l’Angleterre, contraignant les autorités à instaurer des restrictions d’eau dans certaines régions du pays.

538 millimètres de pluies sont tombés depuis le début de l’année au Royaume-Uni, faisant de 2022 l’année la plus sèche depuis la sécheresse de 1976. Le pays connaît ainsi "ses huit premiers mois de l’année les plus chauds" depuis le début des mesures, qui date de 1884, selon le Met Office.

Sur le même sujet

Climat : l'été 2022 le plus chaud jamais enregistré en Europe, selon le service Copernicus

Environnement

Climat en Belgique : les records de l’été météorologique 2022

Météo

Articles recommandés pour vous