Vivre ici - Gens d'ici

L’art du bijou tout en finesse, une passion pour Stéphanie

Une création du Tiroir de Lou

© DR

18 janv. 2022 à 09:00 - mise à jour 18 janv. 2022 à 09:13Temps de lecture2 min
Par Aurore Peignois avec Marine Guiet

Depuis 10 ans, Stéphanie crée et confectionne des bijoux fins et aériens. Son atelier " Le Tiroir de Lou " installé à Schaerbeek raconte lui aussi une belle histoire. Celle d’une success-story féminine pour cette jeune autodidacte qui travaille à partir de matériaux récupérés.

 

Toute petite Stéphanie réalisait déjà de jolis bijoux pour ses copines. Les années passant et un diplôme de journaliste en poche, la jeune Schaerbeekoise est bien décidée à ne pas abandonner cette passion pour autant, tout en perfectionnant son art. "A l’époque, les créations étaient plus massives, à base de résine et de perles. C’est le style qu’on pouvait trouver sur les marchés de Noël par exemple. Mes bijoux ont finalement grandi avec moi, au gré de mes styles".

Les bijoux de Tiroir de Lou sont faits à partir de matériaux récupérés : du plaqué or, du laiton doré, des pierres semi-précieuses… "J’ai une quinzaine de fournisseurs de pièces détachées en Europe. Les pierres viennent d’Inde et les perles d’Italie. Je compose du coup les bijoux en fonction des matériaux que j’ai et que je sélectionne avec minutie".

"Tiroir de Lou a des valeurs, qu’on ne met pas forcément en avant, mais qui sont primordiales pour nous". Il s’agit bien entendu du fait-main, un travail minutieux puisque tout est façonné durant des heures pour atteindre un résultat et une qualité irréprochables. L’autre point est le travail au niveau local : "Nous essayons un maximum de faire appel à des collaborateurs locaux qui utilisent des produits naturels. Ca va de la carte de visite aux boîtes en carton qui renferment le bijou. C’est un peu de la slow bijouterie au final ".

Une petite entreprise qui ne connait pas la crise

Son petit business fonctionne bien et, épaulée par son père qui souhaitait avoir une expérience dans l’auto-entrepreneuriat, Stéphanie lance en 2013 la marque "Tiroir de Lou". "Mon papa aime à dire qu’il construit le bateau et que moi, je le pilote. Il est le contenant, je suis le contenu". Et pourquoi le prénom Lou ? "Parce que le nom est court, rond, il y a une dualité féminin-masculin, c’est un prénom que je trouve glamour et qui reflète bien mes créations je trouve".

En mai 2016, et après un succès qui ne fait que grandir, Stéphanie se lance pleinement dans la confection des bijoux Tiroir de Lou. Depuis les créations et les ventes n’ont cessé de s’envoler.

A l’aube de 2022, Stéphanie qui est depuis bien entourée d’une petite équipe créative, couve un autre projet. Une naissance qui lui demandera de lever le pied quelques mois, mais l’entrepreneuse à tout prévu.

Loading...

Plus d’infos : sur le site internet de Tiroir de Lou et sa page Facebook.

Marine Guiet / Aurore Peignois

Publié originalement en mai 2016, mis à jour le 10 janvier 2021

Sur le même sujet

Mode: les quartiers les plus emblématiques de Bruxelles ont désormais leurs t-shirts

Initiatives locales

Articles recommandés pour vous