La Une

Late Night : une comédie au féminin, pluriel

© © Tous droits réservés

11 juil. 2022 à 06:00 - mise à jour 11 juil. 2022 à 07:09Temps de lecture3 min
Par Sara Dumont

À 56 ans, Katherine Newbury règne en maître sur un talk-show qu’elle anime tous les soirs à la télévision américaine. Mais aujourd’hui, ses blagues ne font plus rire. Ses invités, si brillants soient-ils, sentent la naphtaline, et surtout les audiences sont en baisse. Sur le point d’être virée de son émission, la remise en question est difficile pour cette femme qui ne vit que pour son travail, ne supporte guère les critiques et terrorise tout le monde, à commencer par son équipe d’auteurs essentiellement masculins. Le hasard et la nécessité vont l’amener à embaucher une jeune Indienne : Molly Patel...

Truffé de répliques cinglantes et de bons mots, le film joue la confrontation entre deux femmes que tout oppose : leur origine, leur statut social, leur culture... leur âge ! L’occasion de faire passer deux, trois réalités : la place des minorités dans le monde du travail, la télévision face aux réseaux sociaux… Une pertinence que l’on doit à Mindy Kaling (Molly dans le film). À l’initiative du film (elle l’a également écrit et produit), elle s’est en effet inspirée de son expérience d’ex-stagiaire à la télévision et de son travail de scénariste, de réalisatrice et d’actrice sur la version américaine de la série anglaise " The Office "... ce qui lui vaut le titre de première femme de couleur à avoir écrit pour une série à succès.  

"Late Night" un film a voir le lundi 11 juillet à 20h20 sur La Une. 

LATE NIGHT en salles le 16.10.19 in de bioscoop

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le late show : une spécialité américaine

Johnny Carson and Ed McMahon on The Tonight Show
Johnny Carson and Ed McMahon on The Tonight Show © Tous droits réservés

Le film "Late night" nous embarque dans l’univers du late show, un incontournable de la télévision américaine, très envié (et copié) par Thierry Ardisson ou Antoine de Caunes. Mélange de talk-show et d’émission satirique, il est diffusé en 3e partie de soirée souvent aux alentours de 23h30 et est habituellement suivi d’un autre late show à 00:30

Comment se passe un late show?

Drew Barrymore & Adam Sandler Visit "The Tonight Show Starring Jimmy Fallon"
Drew Barrymore & Adam Sandler Visit "The Tonight Show Starring Jimmy Fallon" 2014 NBCUniversal Media, LLC

Comme l’explique le youtubeur Zed On, tout d’abord, il y a un cold open, un début à froid, un sketch réalisé par le présentateur, suivi du générique et de l’entrée en scène de celui-ci. Après, c’est le moment le plus attendu par le public : le monologue : le présentateur fait des "one liners", des blagues d’une ligne sur des sujets d’actualité. Ensuite vient le skit, un sketch récurrent animé par le présentateur ou un autre sketch qu’il joue parfois avec son invité. Puis arrivent les interviews. Il y a aussi le musical act  quand un artiste vient chanter sur scène. Il y a également d’autres traditions comme le studio band, un groupe de musiciens qui jouent les musiques tout au long de l’émission. Le side kick est la personne qui annonce l’arrivée du présentateur et lui permet de rebondir à certaines blagues lors du monologue, … Le tout est réalisé devant un public et cela, cinq fois par semaine.

Le late show a évidemment ses stars. Johnny Carson est celui qui les a rendus populaires dans les années 60 et qui a éclairé la voie :il est devenu une inspiration, une légende pour bon nombre de présentateurs du genre. Le late show compte quelques vedettes comme le très incisif Conan O’Brien, le très " tout terrain "  Jimmy Fallon (à voir absolument : son pastiche de " La La Land " en ouverture des Golden Globes, en 2017), ou encore le très classique David Letterman, sans oublier le charmant très british James Corden. Il y en a beaucoup d’autres avec pour chacun un style bien arrêté.

Beaucoup d'hommes et une seule femme

© Tous droits réservés

Seulement voilà, quand on fait la liste de ces animateurs vedettes : pas une seule femme à l’horizon, et pas beaucoup plus de minorités. Et le seul late show présenté par une femme à ce jour est le "A little late with Lilly Singh"

Emma Thompson dans le film - une Anglaise à la tête d’un late show - relève de la science-fiction ! Mais les choses bougent avec l’arrivée sur la chaîne de télévision américaine NBC, le 16 septembre dernier, de la YouTubeuse canadienne Lilly Singh, d’origine indienne. Celle qui se surnomme " Superwoman ", et qui a tenu pour son émission inaugurale à recevoir Mindy Kaling (la boucle est bouclée !), est la première femme issue des minorités à animer un late show : " A Little Late with Lilly Singh " ... et ça décoiffe.

L'incroyable Emma Thompson

Emma Thompson à la tête de son talk show
Emma Thompson à la tête de son talk show © Tous droits réservés

Ça décoiffe, c’est aussi ce que l’on pourrait dire d’Emma Thompson dans "Late night".

En premier lieu et littéralement, parce que ses cheveux blanc glacé et sa coupe garçonne augmentent l’intimidation qu’elle suscite... une chevelure (et un rôle) qui en rappelle une autre : celle tout aussi intimidante de Meryl Streep dans " Le diable s’habille en Prada ", où l’actrice américaine interprétait la redoutable rédactrice en chef d’un célèbre magazine de mode.

Ça décoiffe aussi parce qu’Emma Thompson, deux Oscars à son actif (comme scénariste pour " Raison et Sentiments " et comme actrice dans " Retour à Howards End "), nous rappelle à quel point elle est douée pour la comédie (dans le film, on la voit à ses débuts quand elle faisait du stand-up).

À l’instar de Meryl Streep, citée plus haut, elle est de ces actrices qui peuvent tout jouer et qui prouvent qu’il y a encore de très grands rôles à offrir aux femmes, passé 50 ans !

Articles recommandés pour vous