Laurence Vielle

Laurence Vielle lit "Devenir une Petite Fille" de Boris Wolowiec

Laurence Vielle lit la poésie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 oct. 2022 à 14:52Temps de lecture3 min
Par Laurence Vielle

La poétesse Laurence Vielle lit un extrait de "Devenir une Petite Fille" de Boris Wolowiec.

Le texte

La petite fille sourit avec ses cheveux.

La petite fille rit avec ses genoux et sourit avec ses cheveux.

  Devenir une petite fille à l’instant de dire bonjour et un vieillard à l’instant de dire au revoir. 

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous comptons notre âge avec de la confiture sur les doigts.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous croisons le regard d’un chat. 

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous devinons si quelqu’un veut quelque chose.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous voyons un moineau s’envoler d’un toit.

   Devenir une petite fille à chaque fois qu’une planète disparait.

  Devenir une petite fille à chaque fois que le vent ride soudain la surface de l’eau.

  Devenir une petite fille à chaque fois qu’une girafe se penche pour nous examiner de plus près.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous jouons au golf avec le muguet.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous trainons une fourchette parmi les petits pois.

   Devenir une petite fille à chaque fois qu’un parapluie essaie de se transformer en oiseau.  

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous trouvons une plume par terre.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous distinguons les paupières des fenêtres.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous adressons la parole à un renard.

     Devenir une petite fille à chaque fois que nous mettons un manteau magique pour devenir invisible.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous cachons un téléphone dans une boite à chaussures. 

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous essayons de casser un verre de cristal avec la  force de la pensée.

   Devenir une petite fille à chaque fois que nous câlinons la coccinelle.

      Devenir une petite fille à chaque fois que nous nous enfermons dans une penderie.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous pinçons les cils du soleil.  

Devenir une petite fille à chaque fois que nous confions un secret au printemps.

     Devenir une petite fille à chaque fois que nous nous jetons dans la gueule du loup. 

Devenir une petite fille à chaque fois que nous avons soif. Devenir une petite fille à chaque fois que nous avons soif d’à chaque fois.

Devenir une petite fille à chaque fois que nous envisageons à chaque fois. Devenir une petite fille à chaque fois que nous avons soif du visage d’à chaque fois.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous tricotons des larmes avec des orties. 

  Devenir une petite fille à chaque fois que nos yeux brillent de bonheur comme des bijoux de pacotille.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous parlons à l’oreille d’un chien, d’une vache ou d’un cheval.

  Devenir une petite fille à chaque fois que la lumière du soleil nous félicite.

  Devenir une petite fille à chaque fois que nous touchons les yeux du temps, à chaque fois que nous touchons les poignets du temps.

Devenir une petite fille à chaque fois que nous touchons les poignets d’yeux du temps. Devenir une petite fille à chaque fois que nous touchons les tempes du temps. Devenir une petite fille à chaque fois que nous touchons les poignets de tempes du temps.

Devenir une petite fille à chaque fois que nous touchons le chant de tempes du temps.


Le mot de Laurence Vielle

Boris Wolowiec présente ce texte comme un post-scriptum à son livre "Avec l’enfant", paru aux éditions Lurlure, en 2018. Boris Wolowiec n’a pas de biographie à proposer.

Boris Wolowiec m’écrit : "Disons simplement que je suis un ancien footballeur et professeur de français, que je demeure à l’intérieur d’un Prieuré du Maine et Loire, et que j’écris depuis maintenant trente ans."

Boris Wolowiec a aussi ces mots-ci posés sur lui dans "la cause littéraire" : "Boris Wolowiec est un auteur français à l’exigence rare. Tous ses livres et textes sont les prolégomènes d’une œuvre absolue qui imagine le multiple et l’un. Elle permet au discours de se poursuivre selon un logos au régime particulier".

Boris Wolowiec a publié au Cadran ligné " Tournures de l’Utopie", aux éditions Lurlure "Avec l’enfant", aux éditions Les Météores "Admirations" et "Feu", au Cadran ligné "Gestes", au Corridor bleu "Chaise, table, papier".

Boris Wolowiec a un site internetoù je vais souvent lire ses mots et je vous invite à aller vous y réjouir de poésie, d’admirations, de conversations, du monde vu par les mots de Boris Wolowiec.

Boris Wolowiec appelle son site  "Espace d’Ecriture Bleu Nuit".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous