L’aventure du grain au pain, c’est au musée de la boulangerie au château de Harzé

Le château de Harzé abrite le musée de la meunerie et de la boulangerie.

© Jean-Paul Grandmont

17 août 2020 à 17:06Temps de lecture1 min
Par Christine Tondeur

Ce lundi 17 août, Olivier Colle et Fanny Rochez sont en direct du Domaine du Monde sauvage à Deigné, avec aussi une petite incursion aux grottes de Remouchamps ainsi qu’au Musée de la Meunerie et de la boulangerie installé au château de Harzé. Mais Aywaille, c’est aussi le vallon du Ninglinspo et ses fabuleuses balades le long du ruisseau du même nom, ou encore une découverte de la réserve naturelle de la Heid des Gattes.

Le musée installé dans les anciennes dépendances du château.
Le musée installé dans les anciennes dépendances du château. © Libre de droits

Il est un petit musée charmant installé au cœur du Château de Harzé, un bâtiment du 17èmeS, c’est le musée de la meunerie et de la boulangerie. Toute l’aventure du pain de la récolte du blé à l’atelier du boulanger ainsi que ses secrets de fabrication sont dévoilés dans l’atmosphère des anciennes dépendances du château. On y a également reconstitué un authentique moulin à eau et vous pouvez y voir les meules et engrenages mis en mouvement par la force hydraulique. Des centaines d'objets rares et insolites, un ancien atelier, des pétrins et des batteurs qui tournent sous vos yeux, évoquent le dur labeur des boulangers.

Reconstitution d’un atelier de boulangerie au Musée du château de Harzé.
Une des salles du musée de la meunerie et de la boulangerie au Château de Harzé.

Des démonstrations sont organisées les dimanches et jours fériés de juillet et août. Sur rendez-vous, des ateliers sur la fabrication du pain ou du speculoos sont possibles.

>>En savoir plus

 

Loading...
© Tous droits réservés

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Sur le même sujet

Une navigation souterraine de 600 m ? C’est aux grottes de Remouchamps

Articles recommandés pour vous