Regions Hainaut

Le "Airbnb" des routiers pour lutter contre le stationnement sauvage des poids lourds à Tournai

Une projection 3D du nouveau parking qui verra le jour dans le zoning de Tournai-Ouest.

© IDETA

07 oct. 2022 à 09:47Temps de lecture2 min
Par Denis Vanderbrugge

Un tout nouveau parking sécurisé pour les poids lourds est en cours de construction dans le zoning de Tournai-Ouest. Il devrait être opérationnel au printemps prochain et pourra accueillir 35 camions simultanément. Entièrement clôturée et équipée de douches et de toilettes, la nouvelle infrastructure de l’intercommunale IDETA doit permettre à la ville de Tournai de lutter contre le stationnement sauvage des poids lourds en agglomération. Les réservations seront gérées à partir de l’application française "Trucks’nb", sorte de "aibnb" des routiers.

Pour la Ville de Tournai, il devenait nécessaire de trouver une solution. Chaque week-end, de nombreux camions quittent en effet l’autoroute et stationnent notamment le long des quais. Une situation qui comporte des risques pour les camionneurs, à la merci de vols de marchandises et de carburant, mais qui génère également des incivilités, notamment des dépôts sauvages de déchets.

En principe, le stationnement des poids lourds est limité à 8 heures en agglomération. Dans les faits, la police verbalise très peu, faute d’alternative à proposer aux routiers. "Avec ce nouveau parking sécurisé, ça ne sera bientôt plus le cas, explique le bourgmestre Paul-Olivier Delannois. Nous allons pouvoir renvoyer les chauffeurs poids lourds vers cette solution. Et aller plus loin si cela est nécessaire."

24€ la nuit, le prix de la sécurité

Pour réserver leur place dans le parking sécurisé, les routiers devront passer par l’application française "Trucks’nb". Celle-ci met en relation les professionnels du transport routier avec les gestionnaires de parkings sécurisés. Surtout implantée en France, elle débarque également en Belgique. Outre le parking de Tournai, elle renseignera bientôt d’autres infrastructures à Gosselies, Gand ou encore Anvers.

Comptez en moyenne 24€ la nuitée dans un parking sécurisé, dont environ 4€ pour la plateforme. "Mais 24€, c’est finalement très peu par rapport à ce que représente un vol de marchandises ou de carburant", précise Thierry Vanlembrouck, fondateur de l’application et ancien chauffeur routier.

Du côté de l’intercommunale IDETA qui pilote le projet, on se dit prêt à créer d’autres parkings du genre si cette première expérience est concluante.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous