Cinéma

Le BIFFF accueillera le réalisateur américain Barry Sonnenfeld lors d’une masterclass

Le Festival international du film fantastique de Bruxelles (BIFFF) accueillera le 8 septembre à Brussels Expo le réalisateur et producteur de cinéma américain Barry Sonnenfeld lors d’une masterclass, a indiqué jeudi l’organisation.

Loading...

Initialement prévu fin mars, le festival fait son grand retour en chair et en os au Palais 10 de Brussels Expo, du 29 août au 10 septembre et après deux ans d’annulation puis de diffusion en ligne en raison des restrictions sanitaires.

Le rendez-vous bruxellois des amateurs de grand frisson projettera près de 200 films au cours de son marathon de 13 jours. Des films fantastiques, culte, des thrillers, de la science-fiction, des films d’horreur, d’animation, expérimentaux, underground… dont environ 90 longs et 100 courts métrages en première mondiale, européenne ou belge.

L’invité de marque de cette édition anniversaire sera Barry Sonnenfeld, metteur en scène de la trilogie cinématographique Men In Black et réalisateur des films de La Famille Addams. Outre la masterclass organisée le 8 septembre à 20h30, les spectateurs auront l’occasion de retrouver Morticia, Gomez, Mercredi et la Chose lors d’une projection exceptionnelle le samedi 10 septembre.

Avec "Get shorty", qui rapporta 70 millions de dollars de recettes aux États-Unis, Barry Sonnenfeld a propulsé John Travolta au rang des stars les plus recherchées et les plus chères d’Hollywood. Un an plus tard, Steven Spielberg demande au New-Yorkais, qui avait notamment déjà collaboré avec les frères Coen, de réaliser Men In Black. Les agents K et J, incarnés à l’écran par Tommy Lee Jones et Will Smith, remporteront un tel succès qu’une suite sortira cinq ans plus tard, en 2002, et un troisième volet en 2012.

Loading...

Nul doute que le réalisateur devrait attirer de nombreux adeptes dans la capitale belge, malgré l’incertitude du festival quant à l’affluence pour cette édition de "retour à la normale". Habitué à recevoir quelque 60.000 personnes chaque année, le festival ouvrira cette année dans "un nouveau lieu et à une nouvelle date", raison pour laquelle "il est impossible de juger et déterminer le nombre exact de visiteurs, mais on espère évidemment le plus de monde possible", commente le porte-parole du BIFFF, Jonathan Lenaerts.

En 2019, dernière année sans coronavirus, le festival avait accueilli près de 55.000 visiteurs. Pour sa 40e édition, le BIFFF a été décalé de quelques mois pour éviter "de prendre le moindre risque" lié à la pandémie, relève M. Lenaerts.

Le BIFFF, à portée internationale, avait notamment reçu en 2018 le réalisateur de cinéma mexicain Guillermo del Toro, oscarisé pour son film "La forme de l’eau", sorti en 2017. Il avait également donné une masterclass à Bruxelles, dans la salle de Bozar.

 

Toutes les informations sur la 40e édition du BIFFF.

Sur le même sujet

BIFFF : “Dual”, si ce n'est moi c'est donc mon double

Cinéma

BIFFF : “Le Visiteur du Futur” fait le saut vers le grand écran

Cinéma

Articles recommandés pour vous