RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le bilan chiffré de l’action de la Croix-Rouge en faveur des sinistrés des inondations

La Croix-Rouge a distribué de nombreux colis alimentaires aux sinistrés.

La Croix-Rouge a dressé mardi le bilan de son action depuis un an, dans le cadre des inondations de juillet 2021. Une action qui se poursuivra jusqu’en juillet 2023 et qui a touché de nombreux domaines liés aux sinistrés. Cette action a été possible grâce aux 44,2 millions d’euros de dons récoltés au sein de la population après le drame. Des dons qui ont fait l’objet de comptes contrôlés par le Collège des réviseurs.

La répartition des dons reçus par la Croix-Rouge.
La répartition des dons reçus par la Croix-Rouge. Croix-Rouge de Belgique

Chaudfontaine : Trois points d’accueil et de distribution alimentaire ont été ouverts, à Vaux et Chaudfontaine et plus de 200.000 repas y ont été offerts aux sinistrés. La Croix-Rouge a distribué pour 180.000€ d’électroménagers divers, a pris en charge l’accompagnement social des personnes sinistrées, la certification gaz pour plusieurs dizaines de ménages, l’achat de déshumidificateurs et de groupes électrogènes (200.000€). 395 ménages plus démunis ont reçu une aide financière directe pour un montant total de 335.530 €. Deux écoles ont pu se rééquiper. La maison Croix-Rouge de Chaudfontaine a été durement impactée par les inondations, puisque ses deux locaux ont été sinistrés. Le local de Vaux-sous -Chèvremont a heureuse [1] ment pu rouvrir ses portes en mars et propose une boutique de vêtements de seconde main et une épicerie sociale. La Maison Croix-Rouge prévoit d’organiser des permanences d’accueil, avec des moments de rencontre et de convivialité.

Liège : La ville a compté jusqu’à 6 points de distribution alimentaire et la Croix-Rouge y a distribué plus de 500.000 repas, tout en organisant de nombreuses tournées mobiles. 2000 chauffages électriques d’appoint ont été proposés aux familles. La Croix-Rouge a pris en charge le paiement de la certification gaz/électricité pour 3800 foyers pour un montant total de 454.000€. Dans la commune de Liège, 1429 ménages plus précarisés ont reçu une aide financière directe (total de 1,3 million d’euros). Sept écoles d’Angleur, de Chênée et de Liège ont pu se rééquiper (288.000€). La Maison Croix-Rouge de Liège, déjà active avec différentes activités, va créer une antenne à Angleur qui sera un lieu d’accueil et de distribution de colis alimentaires.

L’action sur le terrain a été menée par de très nombreux bénévoles.
L’action sur le terrain a été menée par de très nombreux bénévoles. GILLES LEMOINE

Limbourg : Un total de plus de 78.000 repas a été distribué à Limbourg. Tous les habitants ont bénéficié d’un accès gratuit à un service de buanderie et de douches (152.000€ ont été engagés pour les dépenses " hygiène "). La Croix-Rouge a également distribué 200 déshumidificateurs et organisé de nombreuses activités récréatives recréant du lien social dont un déplacement au parc Pairi Daiza et une fête de Saint-Nicolas. Citons encore le remboursement de factures d’énergie des ménages et de certification gaz (650€/ménage, total de 487.000€) et la rénovation du hall omnisports pour accueillir les cours d’éducation physique de 4 écoles. Des maraudes mobiles ont été spécifiquement organisées sur Goé afin de n’oublier aucun sinistré. Les personnes sinistrées en situation de précarité ont pu bénéficier d’une aide financière directe de la Croix-Rouge de Belgique. Cette aide s’élevait à 650 € par personne isolée précarisée, augmenté de 195€ par personne attachée au foyer. Dans la commune de Limbourg, 133 ménages ont été aidés pour un montant total de 122.720€. Trois écoles de la commune et un centre spécialisé ont pu être rééquipés grâce à l’aide de la Croix-Rouge.

Pepinster : Le point d’accueil de la place Piqueray a été complété par deux circuits de tournées mobiles avec des livraisons à domicile de repas pour les personnes qui ne pouvaient se déplacer. Au total 171.000 repas ont été distribués. La Croix-Rouge a par ailleurs procédé à la distribution de 500 chauffages électriques d’appoint et a pris en charge la certification gaz/électricité des ménages, à concurrence de 125.000€. Des déshumidificateurs industriels ont été loués durant trois mois (64.000€), des électroménagers de première nécessité ont été offerts, et les opérations de curetage et raccorde [1] ment à l’égout ont été prises en charge pour 1400 ménages (350.000€). Dans la commune de Pepinster, 512 ménages plus précarisés ont reçu une aide financière directe pour un montant total de 449.995€. Trois écoles et une école de devoirs ont pu se rééquiper (248.800€). Une nouvelle Maison Croix-Rouge va être ouverte à Pepinster pour répondre aux besoins locaux qui restent importants. Dans un premier temps, les activités se tiendront dans le container de la place Piqueray en attendant de trouver un local plus pérenne.

Une aide appréciée par la population sinistrée.
Une aide appréciée par la population sinistrée. GILLES LEMOINE

Trooz : Dans la commune de Trooz, 3 points d’accueil et 2 points de distribution ont été ouverts et gérés par la Croix-Rouge. 200.000 repas y ont été distribués. Deux circuits de tournées mobiles ont parallèlement sillonné la vallée pour atteindre les zones plus reculées, effectuer des haltes de proximité et des livraisons à domicile. A Trooz particulièrement, chaque point d’accueil a proposé une petite épicerie sociale gratuite, et est resté tout au long de la période un centre de réception et de distribution de dons : mobilier, électroménager, jouets, produits d’hygiène et de nettoyage… Les habitants ont tous eu accès gratuitement à des douches et un service de buanderie et certains restent en place jusqu’à la fin de l’année. La Croix-Rouge a pris en charge la certification gaz/électricité de plus d’un millier de ménages (400€/ménage) pour un total de 550.000€. Dans la commune de Theux, 501 ménages plus démunis ont reçu une aide financière directe pour un montant total de 431.000€. Trois écoles ont pu se rééquiper. La Maison Croix-Rouge de Olne-Sprimont-Trooz, qui a vu son local de Trooz inondé, a été très active depuis le début de la catastrophe. Dans le futur, elle va innover pour s’adapter à la configuration de la commune : elle va ainsi développer un " point d’accueil, de lien social et de distribution alimentaire mobile ", qui passera toutes les 2 semaines dans 4 entités de la commune : Fraipont-Cité, Nessonvaux, Prayon et La Brouck. Ces tournées mobiles permettront un temps d’écoute et de partage avec les habitants, ainsi que la distribution de colis alimentaires.

Une peinture a été réalisée ce mardi sur la place d'Ensival, à Verviers, afin de marquer l'année passée depuis les inondations.
Une peinture a été réalisée ce mardi sur la place d'Ensival, à Verviers, afin de marquer l'année passée depuis les inondations. Croix-Rouge de Belgique

Verviers : Deux points d’accueil ont été ouverts à Ensival et Pré-Javais et de nombreux événements y ont été organisés en plus de la distribution de 120.000 repas chauds. Les habitants ont eu accès à plusieurs containers douches. Afin d’aiguiller les personnes sinistrées quant aux possibilités de relogement et de réhabilitation, les conseillers en logement ont additionné 264 heures de permanence pour un total de 194 familles aidées. Le million d’euros octroyé à la commune a permis, notamment, de distribuer à tous les habitants 500 déshumidificateurs, plus de 800 électroménagers divers, 60 brumisateurs antifongiques, 1000 chauffages électriques d’appoint, de proposer une excursion à Pairi Daiza (5 bus), de rééquiper un club sportif… Dans la commune de Verviers, 943 ménages plus démunis ont reçu une aide financière directe pour un total de plus de 900.000€. 11 écoles et 5 écoles de devoirs ont également été rééquipées pour un montant de près de 550.000€. Très active au centre de Verviers, la Maison Croix-Rouge va développer une antenne fixe à Ensival, d’abord dans le container de point d’accueil en attendant de trouver un local pérenne, et une présence mobile dans le quartier de Pré-Javais et d’autres quartiers sinistrés. Cette présence permettra de maintenir des activités de lien social et d’accueil, une aide matérielle, mais également d’assurer un travail de suivi individuel des dossiers des sinistrés en synergie avec les travailleurs sociaux locaux.

1.430.000 repas ont été distribués.
1.430.000 repas ont été distribués. GILLES LEMOINE

Rochefort : Le point d’accueil a été installé dès les premiers jours de la catastrophe à la Maison Croix-Rouge, pourtant elle-même sinistrée. Un second point de distribution a été établi à Jemelle et des tournées mobiles en porte à porte ont été initiées. 74.000 repas ont été offerts. Un million d’euros a été utilisé pour la construction d’habitats modulables pour reloger des familles sinistrées. Dans la commune de Roche [1] fort, 178 ménages démunis ont reçu une aide financière directe pour un montant total de 152.945€. Deux écoles et une école de devoirs ont été rééquipées (81.000€). La Maison Croix-Rouge a ouvert une buanderie de dépannage avec quelques machines à lessiver. Des permanences d’accueil ont été mises en place pour recréer le lien social et partager l’information.

Theux : Un point d’accueil a été installé place Vinâve et a permis de distribuer 27.000 repas. Des circuits de tournées mobiles ont également été mis en place. Les conseillers Croix-Rouge en logement ont tenu 252 heures de permanence, soit 110 entretiens pour aiguiller les personnes sinistrées et les aider dans leurs démarches. L’aide de la Croix-Rouge a permis de distribuer 250 déshumidificateurs et radiateurs électriques, des électroménagers divers, le rééquipement de la maison des jeunes sinistrée, la mise en place d’activités et animations recréant du lien social, la mise en place d’un groupe de parole post-trauma. Dans la commune de Theux, 170 ménages démunis ont reçu une aide financière directe pour un montant total de 145.795€. Quatre écoles et une école de devoirs ont été rééquipées (167.000€).

Les bénévoles ont été et restent au contact direct de la population.
Les bénévoles ont été et restent au contact direct de la population. GILLES LEMOINE

Esneux : Un point d’accueil a été ouvert à Mery et a proposé de nombreuses activités récréatives en plus de la distribution de plus de 60.000 repas. Afin d’aiguiller les personnes sinistrées quant aux possibilités de relogement et de réhabilitation, les conseillers Croix-Rouge au logement ont tenu 125 heures de permanence au point d’accueil, soit 85 entretiens individuels. La Croix-Rouge a octroyé à chaque ménage 800€ pour des remboursements de factures d’électroménagers et/ou des certificats de mise en conformité pour gaz et électricité, pour un montant total de 580.000€. Dans la commune d’Esneux, 348 ménages plus démunis ont reçu en outre une aide financière directe pour un montant total de 285.285€. Deux écoles et une école de devoirs ont été rééquipées (360.000€). La Maison Croix-Rouge d’Esneux-Neupré a été présente pour les personnes sinistrées depuis le début et est restée très active sur le point d’accueil d’Esneux. Elle restera présente dans la commune en poursuivant différentes activités. Elle distribue notamment des colis alimentaires aux personnes en situation de précarité, et a développé une vestiboutique qui permettra de s’équiper de vêtements de qualité pour un prix modique. Elle poursuivra une permanence d’accueil, avec des horaires adaptés, pour promouvoir les rencontres, la création de lien social et le partage d’information. Ces activités se dérouleront au CAP’S Mery, le Centre d’Accueil, de Partage et de Solidarité (CAP’S) ouvert en mai, où la Croix-Rouge collabore et cohabite avec les services communaux, le Plan de Cohésion Sociale et le CPAS. Grâce aux dons reçus, la Croix-Rouge de Belgique a accordé un nouveau financement de 438.000€ à la commune d’Esneux pour les activités du CAP’S et prolonger ainsi l’aide dans la durée, jusqu’à juillet 2023.

Eupen : Dès le 14 juillet, la Croix-Rouge d’Eupen/Lontzen a aidé les autorités locales à organiser l’hébergement des personnes évacuées. Des lits et des couvertures ont été rassemblés. Une garde de nuit a également été organisée pour les personnes évacuées. La Croix-Rouge a également installé et coordonné un centre de collecte de dons dans une ancienne école et procédé durant des semaines à des distributions de denrées alimentaires, de produits d’hygiène, d’articles pour enfants, de vêtements, etc. Parmi les autres aides proposées : l’accompagnement psychologique, une aide au relogement, la distribution d’appareils électroménagers divers, la mise en place d’activités sociales recréant du lien (concerts gratuits, animations, spectacles…), la location d’un ancien restaurant pour fournir des repas aux seniors isolés ou encore la location de déshumidificateurs pour 250 ménages.

Une somme de 822.000€ a également été répartie entre 22 communes de catégorie 2, moins lourdement sinistrées, comme Wavre, Walcourt, Hotton, Stavelot ou encore La Roche en Ardenne.

Sur le même sujet : archive Matin Première du 15/09/2021

Sur le même sujet

La Croix-Rouge retrouve une personne distanciée de sa famille tous les trois jours

Belgique

Daniel Bacquelaine de retour sur les berges de la Vesdre un an après les inondations : "Notre devise est de revivre et reconstruire"

Inondations 2021

Articles recommandés pour vous