RTBFPasser au contenu

Tendances Première

Le boom de la vente de vin en ligne

Le boom de la vente de vin en ligne
23 mai 2022 à 08:252 min
Par RTBF La Première

La vente en ligne de vin a explosé ces dernières années. Mais comment bien choisir son site de vente ? Explications avec Eric Mazuy, oenologue, caviste et gérant de Ask me Wine. 

Entre 2020 et 2022, Covid oblige, tous les sites de vente en ligne ont vu exploser leur chiffre d'affaires. Le vin y a pris une belle place en parts de marché.

De nombreuses grandes surfaces, cavistes, vignerons et sites spécialisés surfent désormais sur l'e-commerce, devenu incontournable. L'Agence française de développement économique a publié une étude approfondie sur les habitudes de consommation de vin en Belgique.

En 20 ans, la consommation annuelle de vin par habitant est passée chez nous de 18 à 26.9 litres, en 2020, alors que celle de la bière a chuté de 121 à 72 litres.

Si la vente en ligne était encore faible en Belgique en 2017, avec 3 à 5 % des volumes, elle a fait un bond considérable grâce au Covid, en 2021. Le contexte Covid, mais aussi la livraison à domicile et la qualité de l'information sont les facteurs qui poussent les consommateurs à acheter sur internet. 

Un nombre grandissant d'acheteurs avertis suivent sur les réseaux sociaux les pages consacrées au vin et le téléchargement d'applications dédiées au vin, sur smartphones ou tablettes, ne cesse d'augmenter.

Suite à l'annulation de nombreuses foires et de salons, ainsi qu'à la fermeture des restaurants, les Belges se sont retrouvés sur Internet et on considère que la part des e-consommateurs se situe de 30 à 46% en deux ans.

Et comme tout le monde s'y met, entre grande distribution, cavistes et grossistes, il faut bien quelques repères pour éviter les désagréments !

Les conseils d’Eric Mazuy pour bien acheter en ligne

  • Privilégier les sites spécialisées et surtout ceux qui sont installés sur la place publique depuis quelques années, avec le sérieux nécessaire et quelques années de recul. Eviter les sites de particulier à particulier, comme Le bon coin ou 2e main.
     
  • S'informer de la provenance et des conditions du stockage du vin. Ces infos sont généralement bien développées sur les différentes plateformes de vin, mais bien moins sur les plateformes de particuliers.
     
  • S'informer de la disponibilité des vins en stock. Diversifier les sources d'approvisionnement, les enseignes spécialisées, les cavistes, les vignerons, les maisons de ventes aux enchères si vous voulez acquérir de vieux millésimes. Parfois, des vins prestigieux sont proposés alors qu'ils ne sont pas en stock.
     
  • Prendre le temps de comparer les catalogues de vente. C'est fastidieux, mais de nombreux sites ont tendance à exagérer leurs prix, surtout s'il s'agit de vins à la mode ou s'il s'agit des produits d'un vigneron qui vient de décéder.
     
  • Utiliser un comparateur de prix. Il existe des outils dédiés au vin, tels que Wine-Searcher ou Wine-Decider. Cela vaut la peine de les utiliser : Eric MaZuy a testé avec une bouteille prise au hasard, qui est passée de 224 à 600€ pour la même bouteille, selon le site !
     
  • Prendre garde aux frais d'envoi et aux commissions des sites d'enchères. Si votre budget le permet, commander en quantité suffisante pour rationnaliser ces frais supplémentaires.
     
  • Se renseigner sur les vins au préalable, lire les notes de dégustation, consulter les fiches techniques : appellation, terroir, vinification, etc. Comparer les différents sites d'infos et de ventes. Ne pas oublier qu'un millésime n'est pas l'autre et que deux années qui se suivent sont souvent très différentes dans la bouteille.

En cas de doute, souligne Eric Mazuy, sortez de chez vous et allez demander conseil à votre caviste ! 


>>> Retrouvez Eric Mazuy sur son site Ask me Wine.

Tendances Première : Les Tendanceurs

Eric Mazuy: la vente de vin en ligne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

27 mai 2022 à 10:00
3 min
21 avr. 2022 à 13:34
9 min

Articles recommandés pour vous