Bruxelles

Le bus "Mystère" de la STIB fait le buzz sur les réseaux sociaux

Capture d'écran du tweet de John Hyphen

© DR

Par Yves Thiran

L'histoire était un peu trop belle pour être vraie, et elle offre une nouvelle démonstration du potentiel impressionnant de désinformation des médias sociaux.

Le 7 mars, le compte Twitter d'un certain John Hyphen (c'est-à-dire John Trait d'Union, on penche pour un pseudo), publie une photo d'un bus de la ligne 48 affichant le nom de l'arrêt Mystère. 

L'arrêt Mystère est ainsi nommé parce qu'il se situe à l'intersection de l'avenue Victor Rousseau et de la rue du Mystère, rien de plus logique. Mais John préfère une autre version. A l'en croire, cette ligne de bus, baptisée "Pas le 48", aurait été mise en place par la STIB pour conduire le passager bruxellois déprimé, ou celui n'a rien de particulier à son programme, vers une destination mystère...

Le lendemain, plus de 6 millions de personnes avaient déjà vu son tweet, repris notamment sur Reddit dans de nombreux groupes locaux où le lecteur était amené à suggérer une destination mystère idéale dans sa région, et salué aussi dans des forums dédiés à la gentillesse comme un exemple à suivre dans ce monde de brutes.

Trois jours plus tard le bus Mystère à été vu 8 millions de fois et été "aimé" 120 mille fois, mais comme il ne faut pas désespérer de l'intelligence collective, une petite note est apparue sur le tweet signalant que des internautes s'étaient manifestés pour mettre en doute cette trop belle histoire. Se non è vero...

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Articles recommandés pour vous