RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le camion d’une asbl malmédienne a pris la route pour l’Ukraine

Le camion a été chargé au maximum.

Depuis quelques heures, un semi-remorque de 33 tonnes est en route depuis Thimister-Clermont à destination de l’Ukraine. A son bord, un chargement de matériel médical, d’alimentation essentiellement sucrée et de produits d’hygiène pour les enfants et les dames.

Ce camion, c’est un envoi de l’asbl malmédienne "Convoi de la solidarité Belgique". Le plus important de cette association depuis le début du conflit et une fameuse organisation.

On va faire 1500 km jusqu’à la frontière Ukraine-Pologne. Là, on a un entrepôt avec une association avec laquelle on travaille. Tout va être déchargé et puis on a neuf fourgons ukrainiens qui viendront prendre tout le matériel et le dispatcher dans les endroits où il y en a besoin. Après avoir amené tout ça sur place, on va les accompagner sur le territoire, à Kiev, à Boutcha et à Kramatorsk notamment, pour bien vérifier que la marchandise arrive au bon endroit et soit bien distribuée aux bonnes personnes ", détaille Jonathan Nouichi, administrateur de l’asbl.

Parmi le matériel, 12 lits de réanimation.
Parmi le matériel, 12 lits de réanimation. RTBF – Olivier Thunus

Dans le camion, une quantité importante de matériel médical réuni par Franck Demonceau, infirmier urgentiste au Mont Legia : " Il y a des lits de réanimation, des respirateurs, un échographe, un bistouri électrique et d’autres choses encore. Tout ce matériel de première nécessité est assez rare à trouver sur place et il y a vraiment un besoin crucial de celui-ci ", précise-t-il.

Quant au chauffeur du camion, Didier Jackers, ce voyage sera un peu particulier puisqu’il marquera la fin de sa carrière : " C’est la fin d’une boucle, c’est mon dernier voyage. J’ai demandé à le faire. Ça me tenait à cœur ", explique-t-il.

Le voyage suivant est déjà envisagé, et un appel aux dons lancé. Les renseignements sont à trouver sur la page Facebook Convoi de la solidarité Belgique.

Parmi le chargement, beaucoup de matériel médical de première nécessité.
Parmi le chargement, beaucoup de matériel médical de première nécessité. RTBF – Olivier Thunus

Articles recommandés pour vous