Le Centre Belge de la Bande Dessinée à Bruxelles : une réouverture avec une exposition consacrée à Guarnido

expsition Guarnido
06 juin 2020 à 05:30Temps de lecture2 min
Par schrauwenjacques

La bande dessinée fait partie intégrante de la culture… Surtout en Belgique, peut-être… Et les musées ont besoin, désormais, d’être soutenus, eux aussi ! Une exposition consacrée à Guarnido, cela ne se rate pas, même avec les protocoles de sécurité qui sont en vigueur pour le moment !

guarnido
guarnido cbbd

Guarnido, c’est le dessinateur d’une série devenue culte, Blacksad. Bd anthromorphique, Blacksad nous raconte les aventures d’un chat détective privé, dans la plus pure tradition des romans noirs américains de Chandler, Brown, Hadley Chase, mais avec pas mal de distanciation. Avec l’envie, dans chaque album, de dépasser la seule anecdote narrative. Ce qui a fait de ce héros un personnage important de la bd du vingt-et-unième siècle, c’est son côté observateur d’un monde dans lequel les valeurs essentielles, amour, amitié, solidarité, tolérance, résistance, sont sans cesse mises à mal.

Guarnido
Guarnido Schraûwen

Plus qu’à cette seule série, c’est à son dessinateur, son auteur que s’intéresse cette exposition, au long d’un parcours balisé qui nous conduit de ses débuts jusqu’à l’album qu’il a fait paraître il y a quelques mois.

Guarnido a derrière lui une carrière extrêmement variée. Il a commencé par travailler dans les revues espagnoles dépendant de Marvel, avant de travailler pour les studios Disney, comme dessinateur d’abord, comme animateur ensuite. Une aventure professionnelle qui, sans aucun doute, a forgé son talent pour le mouvement, les décors, les gestuelles de ses personnages de bd. Et pour la couleur !

Après cela, il y a eu l’époustouflant Blacksad, et puis une immersion dans le merveilleux, avec Sorcières, une incursion dans la science-fiction avec Voyageur, et, dernièrement, un album à la fois historique et picaresque, " Les Indes Fourbes ", graphiquement parfaitement réussi, scénaristiquement un peu confus, à mon humble avis.

Et cette exposition a pris le parti de nous immerger dans la carrière de Guarnido de manière chronologique, tout simplement. Avec plus de 150 documents originaux, elle permet vraiment, au visiteur de rentrer dans l’œuvre d’un dessinateur qui occupe une place importante dans le paysage du neuvième art.

Oui, cette exposition est comme un survol passionné, et passionnant, le survol de l’œuvre d’un artiste amoureux du geste et de la couleur ! Et la simplicité tranquille de sa scénographie, due à Mélanie Andrieu, la commissaire de cette manifestation, est exactement ce qu’il fallait, en ces temps de petit déconfinement, pour faire de cette exposition un but de balade, graphique, poétique, lumineuse !

Mélanie Andrieu, commissaire de l'exposition

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Guarnido
Guarnido Schraûwen

Une exposition consacrée à Guarnido, non, cela ne se refuse pas ! Cela se passe au CBBD, rue des Sables, à Bruxelles, jusqu’en novembre prochain. L’occasion, aussi, de redécouvrir ce musée de la BD qui va revenir à ses fondamentaux et s’ouvrir de plus en plus aux auteurs d’aujourd’hui, à leurs réalités quotidiennes, et s’éloigner quelque peu, ainsi, d’un côté muséal dont le risque est de vite devenir poussiéreux.

 

Jacques Schraûwen

Mélanie Andrieu, commissaire de l'exposition

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous