RTBFPasser au contenu

Le centre de contrôle spatial belge supervisera un transfert important à bord de l'ISS

ISS
07 janv. 2022 à 10:381 min
Par Belga

Lundi prochain, le chasseur d'éclairs et de tonnerre ASIM sera relocalisé au cours d'une activité robotique minutieuse, qui durera environ 4 heures. Le bras robotique Canadarm2 de la Station spatiale internationale (ISS) effectuera cette relocalisation sous la surveillance du centre de contrôle belge, indique vendredi l'Institut royal belge d'aéronomie spatiale (BIRA).

ASIM est une charge utile de 314 kg, installée à l'extérieur du module Columbus, le laboratoire spatial européen de la Station spatiale internationale. Depuis avril 2018, l'instrument surveille et étudie les événements électriques à haute altitude au-dessus des orages. La plateforme actuellement occupée par ASIM doit être libérée pour faire place à une nouvelle expérience de la Nasa, l'agence spatiale américaine. 


►►► À lire aussi : Entre ballets planétaires, nouvelles fusées et découverte des confins de l’Univers, l’année Astro 2022 s’annonce riche en événements


 

Afin qu'il puisse poursuivre ses observations, le chasseur d'éclairs et de tonnerre ASIM sera transféré à un autre endroit. Ce transfert a été préparé au cours des neuf derniers mois par le centre de contrôle spatial belge (B.USOC), responsable des opérations de l'expérience ASIM, en coordination avec différentes équipes d'ingénieurs européennes.

Au départ, la mission ASIM était censée durer deux ans, mais elle a été prolongée de deux ans, étant donné les excellentes performances de ses instruments et les nombreuses publications scientifiques parues dans les revues Science et Nature.

L'installation de l'expérience américaine, pour laquelle ASIM doit céder sa position, est prévue le 11 janvier.

 

Revoir aussi : reportage du jt du 12 avril

Astronautes: l agence spatiale européenne recrute

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

07 janv. 2022 à 05:30
4 min

Articles recommandés pour vous