Vivacité

Le charme signé Luciani aux Francofolies de Spa

Samedi soir, la place devant la scène Pierre Rapsat faisait enfin le plein pour les concerts de Grand Corps Malade et Clara Luciani.

Clara a donc été la dernière artiste à fouler la grande scène. Sa prestation fut assez courte (une heure et 5 minutes) mais en fallait-il plus ?

Les festivaliers ont, comme souvent, davantage réagit aux cinq/six tubes radios de la chanteuse : La grenade en tête. Une large part des chansons de l’album Coeur se retrouve dans la set-list.

A l’aise vocalement, Clara tient la scène, se déplace et danse avec grâce. Son charme et son charisme dont elle ne semble pas très consciente envoûtent le public. Même si les interventions adressées aux spectateurs ne sont pas aussi naturelles que lorsqu’on la croise en interview…

Nous avons été séduits par la qualité exceptionnelle de la petite dizaine de musiciens et choristes qui l’accompagnent. Son son seventies funky est irrésistible, quoiqu’un peu trop répétitif. Les ruptures sur les titres Sad and slow et Les fleurs ont été bienvenues. Sympa aussi le moment où Clara se saisit de sa guitare électrique, son instrument de prédilection.

S’il n’y a pas d’écrans LED en fond de scène et aucune vidéo, le fond de scène est habillé par un énorme "Clara Luciani" (en lettres gonflables) éclairé par des jeux de lumière très classieux.

Le show se terminera sous une pluie de confettis et Respire encore et par la traditionnelle arrivée sur scène des bénévoles, alors que Clara adresse un dernier au revoir aux spectateurs spadois.

Calogero et Julien Clerc nous confiaient il y a quelque temps en interview : Clara Luciani est une artiste qui est là pour durerIls avaient entièrement raison.

Loading...

Sur le même sujet

Clara Luciani reverse les bénéfices du titre "Coeur" à la Maison des Femmes de Marseille

Vivacité

Clara Luciani : "Je me sens plus en paix avec moi-même"

Vivacité

Articles recommandés pour vous