Justice

Le chauffeur du drame du carnaval de Strépy-Bracquegnies reste en prison

Paolo F. est poursuivi pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires ayant entraîné la mort dans le cadre d’un accident de la route.

© Belgaimage

06 août 2022 à 12:49Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

La chambre du conseil de Tournai a confirmé vendredi le maintien en détention préventive, pour deux mois, de Paolo F., le chauffeur du drame du carnaval de Strépy-Bracquegnies. Selon nos confrères de Sudinfo, son avocat, Frank Discepoli, qui avait demandé le bracelet électronique, a l’intention d’interjeter appel.

L’avocat avait déjà demandé en mai son maintien en détention sous bracelet électronique, une demande qui avait été suivie par la chambre du conseil. Le parquet avait fait appel de la décision. La chambre des mises en accusation de Tournai avait ensuite décidé en juin de le maintenir en prison.

Paolo F. est poursuivi pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires ayant entraîné la mort dans le cadre d’un accident de la route.

L’intéressé fait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré le 22 mars 2022 pour des faits commis le 20 mars au carnaval de Strépy-Braquegnies. Le conducteur était rentré avec sa voiture dans le cortège du carnaval au petit matin, tuant six personnes et en blessant une trentaine d’autres.

 

Sur le même sujet

Drame de Strépy-Bracquegnies : quelles sont les conséquences d'une requalification des faits en meurtre?

Regions

Strépy-Bracquegnies : bientôt une stèle à la mémoire des victimes du drame du 20 mars dernier

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous