Regions Namur

Le chemin de fer des 3 vallées stoppe la vapeur à cause de la sécheresse

Les locomotives à vapeur resteront au dépôt jusqu’au 31 août

Le Chemin de fer à vapeur des Trois Vallées est une attraction touristique bien connue de la région de Couvin. Depuis 1973 on peut y emprunter d’anciens trains à vapeur sur 14 km de voies entre Mariembourg et Treignes. Mais voilà ! Avec la sécheresse les locomotives à vapeur ne sortent plus des hangars depuis le 9 juillet. "C’est inédit je pense que l’on arrête les locomotives vapeur", explique Guillaume Allard, responsable commercial aux chemins de fer à vapeur des 3 vallées. " Nous circulons au centre d’un parc Naturel. C’était une décision pour respecter la nature qui nous entoure mais surtout pour la sécurité de nos équipes et des voyageurs. "

Depuis le 9 juillet ce sont des anciennes motrices diesel qui effectuent le trajet
Depuis le 9 juillet ce sont des anciennes motrices diesel qui effectuent le trajet C.F.V.3.V. asbl

Depuis une semaine, ce sont donc des locomotives diesel qui effectuent les trajets. "Les wagons ne changent pas ce sont les mêmes qu’avec les locomotives vapeur. Nous conservons aussi les mêmes horaires." Seules changent les "tractions". Les nostalgiques et les amoureux des trains à vapeur seront peut-être déçus, mais les locomotives diesel qui datent des années 60 méritent aussi le coup d’œil. "Les visiteurs qui viennent nous voir comprennent dans la plupart des cas notre décision, et cela se passe bien. Nous avons quasiment le même nombre de voyageurs qu’en temps normal" précise Guillaume Allard.

Un wagon spécial "incendie"

Contrairement à ce que laisse penser le sponsor, c’est bien de l’eau dans la citerne du wagon spécial "départ de feu".
Contrairement à ce que laisse penser le sponsor, c’est bien de l’eau dans la citerne du wagon spécial "départ de feu". C.F.V.3.V. asbl

Le danger avec les locomotives à vapeur ce sont les escarbilles, ces petites braises qui pourraient mettre le feu aux herbes sèches le long des voies. En temps normal, les équipes sont prêtes à intervenir en cas de départ de feu, avec du matériel spécifique. Et notamment un Wagon spécial, pourvu d’une citerne et qui se tient prêt au départ, en permanence, dans une des deux gares. Il intervient habituellement une ou deux fois maximum par saison touristique. Malgré ces précautions la sécheresse particulièrement forte de cet été a poussé les responsables du chemin de fer à arrêter la vapeur jusqu’au 31 août. Tous espèrent un peu de pluie d’ici là. Surtout en prévision du "Festival vapeur" prévu les 24 et 25 septembre.

Sur le même sujet

Des rendements inférieurs de 20 à 30% dans les champs de pommes de terre à cause de la sécheresse

Régions Brabant wallon

Sécheresse en Italie : le lac de Garde atteint son niveau le plus bas depuis 15 ans

Environnement

Articles recommandés pour vous