Energie

Le chèque mazout ne sera pas versé avant l’été : voici comment réduire votre facture d’énergie

Nous avons recensé 8 conseils faciles à mettre en place au quotidien pour vous aider à réduire vos factures énergétiques.

© Tous droits réservés

26 mars 2022 à 15:19 - mise à jour 28 mars 2022 à 12:16Temps de lecture4 min
Par Maud Wilquin (RTBF Info) et Belga

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne se sont accordés ce vendredi sur une le fait d’acheter du gaz conjointement pour tenter de faire baisser la facture énergétique. Les Vingt-Sept se sont également accordés sur des capacités de stockage communes pour aider les Etats-membres qui n’en ont pas suffisamment et ainsi essayer de stabiliser les prix du marché de l’énergie. "Nous n’avons pas de problème de fourniture de gaz, mais les prix sont élevés, c’est donc une bonne idée. La Commission va prendre contact avec Fluxys", a réagi le Premier ministre, Alexander De Croo, à l’issue du sommet.

Dans le même temps, le Conseil a notamment chargé la Commission d’étudier d’urgence un plafonnement des prix du gaz.

Une dizaine de jours auparavant, en Belgique, le gouvernement fédéral proposait aux Belges une série de mesures visant à réduire leurs factures énergétiques. On retrouvait par exemple la réduction de la TVA à 6% entre le 1er avril et le 30 septembre 2022 ainsi que la prolongation de la TVA à 6% sur l’électricité et la prolongation du tarif social élargi jusqu’au 30 septembre prochain. Enfin, le gouvernement décidait aussi de réduire automatiquement la facture de mazout de 200 € et les accises de 0,175 €/l.

Des mesures qui devaient permettre à un ménage moyen d’économiser 300 € sur l’année.

Cependant, le chèque mazout pourrait ne pas être versé avant l’été selon les informations de nos confrères de L’Echo. En effet, une clarification pourrait intervenir fin de semaine prochaine, après une concertation sous la houlette du cabinet du ministre de l’Économie Pierre-Yves Dermagne (PS) et une décision en Conseil des ministres. La loi devra ensuite encore être approuvée par le Parlement, peut-être en juin.

Concernant la prime de chauffage de 100 euros promise en février par le gouvernement et qui concerne, elle, tous les ménages, les modalités pratiques sont également encore en discussion.

Voici dès lors quelques conseils qui vous aideront à limiter vos dépenses énergétiques.

Réaliser un audit

D’après Yves Plomteux, architecte pour l’intercommunale IGRETEC (Intercommunale pour la gestion et la réalisation d’études techniques et économiques), il convient en premier lieu d’avoir recours à un audit énergétique pour améliorer au mieux les performances en la matière de son habitation. Chaque audit sera différent selon l’isolation au préalable ou encore la surface de votre habitation. L’expert déterminera dans quel ordre les travaux doivent être réalisés : "Nous vérifierons d’abord la conformité des installations électriques et de gaz, sauf si le logement est inhabité. Ensuite, nous vérifierons la toiture, puis les châssis et l’isolation des murs et/ou des sols", indique Jeremy Gevar, gérant de GnerJ Consulting. "Si la maison est bien isolée, nous pouvons procéder à la mise en place d’un système de ventilation. Cela permettra d’apporter de l’air neuf et d’évacuer l’humidité générée par les personnes qui se trouvent dans le bâtiment."

Selon Yves Plomteux, isoler une maison qui ne l’est pas du tout permet de réduire de 75% sa facture d’énergie. "Mais il est très important de demander plusieurs devis pour comparer les prix et se rendre compte de ce qui est proposé", avertit-il.

Notons que des primes peuvent être octroyées pour réaliser l’audit de votre habitation.

Enfin en matière d’investissement sur le long terme, on retrouve également l’installation de panneaux photovoltaïques. Précisons que la TVA pour les panneaux solaires photovoltaïques, les panneaux solaires thermiques, les chauffe-eaux solaires, les pompes à chaleur et pour la démolition de bâtiments passera à 6% au lieu de 21% dans toute la Belgique du 1er avril au 31 décembre 2023 pour les bâtiments d’habitation de moins de dix ans.

Les gestes du quotidien

Si l’on a bien compris l’importance d’un audit de logement, adopter quelques gestes simples au quotidien peut également aider les ménages.

  1. Diminuer son thermostat

    Diminuer son thermostat de 22 à 19 degrés permettrait selon Yves Plomteux de gagner jusqu'à 15 à 20% sur sa facture d’énergie.
     
  2. Placer un film protecteur réfléchissant derrière un radiateur

    Une partie de la chaleur que dégagent les radiateurs fixés contre un mur non-isolé est perdue. Pour la conserver, les spécialistes que nous avons interviewés recommandent de placer un film protecteur réfléchissant entre le mur et le radiateur.
     
  3. Calorifuger les tuyauteries

    Il arrive que des canalisations ou bouts de canalisation soient installés dans des endroits non chauffés. Il convient selon les experts de les isoler pour éviter les pertes de chaleur.
     
  4. Jouer avec la lumière naturelle

    Pour Jeremy Gevar, ouvrir les rideaux pour laisser rentrer un maximum la chaleur du soleil quand il fait beau peut aider à faire des économies. A l’inverse, installer des protections solaires extérieures telles que des casquettes solaires ou des stores extérieurs sur ses baies vitrées orientées plein sud évitera de consommer beaucoup d’énergie en installant une climatisation.
     
  5. Utiliser des ampoules LED

    Celles-ci sont bien plus économiques et écologiques que les ampoules incandescentes qui sont d’ailleurs interdites depuis le 1er septembre 2018.
     
  6. Préférer les programmes économiques des électroménagers

    Mais pour cela, il faut prévoir du temps, avertit Jeremy Gevar. En effet, les programmes économiques sont plus longs mais utilisent une eau moins chaude, ce qui permet de limiter sa facture d’énergie.
     
  7. Eteindre les veilles et appareils que l’on n’utilise pas
  8. Stabiliser la température de son congélateur

    À chaque ouverture, votre congélateur perd un peu de fraîcheur… et l’appareil est obligé de consommer plus pour stabiliser à nouveau la température. Pour éviter ce phénomène avec un congélateur peu rempli, Jérémy Gevar conseille d’installer des boîtes vides. "Cela permet d’enfermer l’air, de garder le froid à l’intérieur."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous