RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Mythes de l'actu

Le Cheval de Troie, une ruse de la mythologie grecque toujours aussi actuelle

17 mars 2022 à 07:22Temps de lecture2 min
Par Céline Dekock d'après la chronique de Pascale Seys

C’est une ruse vieille comme le monde… C’est surtout l’un des épisodes les plus connus de la mythologie grecque, et plus précisément du mythe de la Guerre de Troie. Le Cheval de Troie, cette ruse imaginée par Ulysse, fin stratège et guerrier grec, est devenu au fil du temps une expression et même un nom commun qui désigne un logiciel informatique malveillant. Le Cheval de Troie, symbole de l’attaque surprise, une ruse toujours aussi actuelle, comme nous l’explique Pascale Seys.

Les Mythes de l'actu

Le cheval de Troie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Faire entrer le loup dans la bergerie. Voilà une expression qui résume bien l’épisode du Cheval de Troie. Une histoire animalière sanglante, à ceci près que dans l’histoire du Cheval de Troie, les loups sont les Grecs, cachés à l’intérieur du cheval, et les agneaux sont les pauvres Troyens, qui, pensant avoir reçu un don des dieux, on fait rentrer un cheval en bois sans se douter une seule seconde de la supercherie.

L’épisode du Cheval de Troie est l’épisode décisif de la Guerre de Troie, qui oppose les Grecs, mené par le roi Ménélas, qui sous la colère de s’être fait humilier par son épouse, la belle Hélène de Sparte et le prince troyen Pâris, a déclaré la guerre à la cité de Troie du roi Priam. Si l’histoire du Cheval de Troie est brièvement évoquée dans l’Illiade d’Homère, c’est Virgile, dans son Enéide, qui va contribuer à la popularité du mythe, en en faisant le centre de son livre II, sous la forme du récit qu’en fait Enée à Didon, reine de Carthage.

"Le sac de Troie", peinture de Jean Maublanc
"Le sac de Troie", peinture de Jean Maublanc Christophel Fine Art / Universal Images Group via Getty Images

Après dix ans de siège infructueux de la ville de Troie, réputée imprenable, le guerrier et stratège Ulysse a l’idée de faire construire un grand cheval de bois dans lequel des guerriers grecs, sous le commandement d’Ulysse se cacheraient pour pouvoir entrer dans l’enceinte de la cité. Une ruse, un piège dans lequel les Troyens, voyant ce grand cheval de bois comme étant une offrande des dieux, tombèrent à pieds joints, malgré les avertissements de la pauvre Cassandre, dont la malédiction lui permettait de voir l’avenir sans jamais être crue de ceux qu’elle avertissait

Les Troyens firent entrer le cheval au sein de la cité et firent la fête, heureux d’avoir vaincu les Grecs. Et alors que le jour n’était pas encore levé, les Troyens enivrés de bonheur et d’alcool furent pris au piège. Les Grecs, menés par Ulysse, donnèrent l’assaut et pillèrent la ville, tuant les hommes et emmenant les femmes et les jeunes filles pour les réduire en esclavage.

Sur le même sujet

Pygmalion et Galatée, du mythe à l’effet

Les Mythes de l'actu

Le lit de Procuste, ce mythe grec qui nous met en garde contre les dangers de la standardisation

Les Mythes de l'actu

Articles recommandés pour vous