RTBFPasser au contenu
Rechercher

Par Ouï-dire

Le cinéaste Yves Robert se raconte

Par Ouï-dire

Un Ciné-Récit avec Yves Robert, 1e partie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le cinéaste et acteur Yves Robert nous a quittés il y a 20 ans. Dans un Ciné-Récit de Jean-Louis Dupont et Léon Michaux, il racontait son parcours, ses rencontres, ses aspirations.

Le premier épisode revient sur sa jeunesse et ses premiers pas dans le milieu du cinéma.
Yves Robert n’a pas été à l’école très longtemps, il l'a quittée à 13 ans mais avec mention très bien ! De son enfance, il a gardé des images d’éblouissement, puis il a vécu sa jeunesse comme un libertaire anarchiste. Deux rêves cohabitaient en lui : le rêve socialiste et le rêve américain, qui semblent incompatibles mais qui pour lui ne posaient aucun problème.
Il mettra 40 ans à combler les lacunes de son éducation, grâce à la lecture et au cinéma, de Faulkner à Céline, et de Chaplin à Capra.

Photo : Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

Ecoutez le 2e épisode

Pour l’acteur et cinéaste Yves Robert, les qualités populaires d’un film sont essentielles. Il revient sur ses rôles, sur les courts métrages et sur les films qu’il a réalisés, dont le premier est ‘Ni vu ni connu’ avec Louis de Funès. Suivront notamment 'La guerre des boutons' et 'Alexandre le Bienheureux' dans les années 60, 'Un éléphant ça trompe énormément' ou 'Courage fuyons' dans les années 70, et puis Pagnol avec 'La gloire de mon père', 'Le château de ma mère' en 1990.
Il évoque ses relations avec Claude Sautet, Louis de Funès, Jean Rochefort, Jean Carmet, et surtout Miou Miou avec qui il a entretenu une belle amitié.


Photo : Getty Images

Par Ouï-dire

Un Ciné-Récit avec Yves Robert, 2e partie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Patrick Dewaere, itinéraire d’un acteur prodige…

Le temps d'une histoire

Les 100 films qui ont marqué les années 2010

Entrez sans frapper

Articles recommandés pour vous